Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Elias a choisi la communication après les scie...

Elias a choisi la communication après les sciences politiques

Témoignage - Après sa licence en Science politique, Elias Khatal a décidé de rejoindre une école de communication. Son choix s’est porté sur l’ISCOM, qu’il a rejoint en admission parallèle 3ème année. Il revient sur son parcours et donne quelques recommandations pour réussir les admissions.

Publié le 27 Mars 2017 à 14h48 | | 0 avis

Elias a choisi la communication après les sciences politiques

Présentez-nous votre parcours.

En sortant du lycée, j’avais envie de grandir intellectuellement et de mûrir mon projet, c’est pourquoi j’ai d’abord fait une licence de Science politique. Durant ces années universitaires, j’ai pu élargir mes connaissances, développer des méthodes de travail et acquérir une solide culture personnelle. Comme j’avais depuis longtemps un vif intérêt pour la communication et les marques, j’ai décidé de m’orienter vers une école de communication pour travailler sur des projets concrets.

➜ Lire l'interview de Virginie Munch, directrice générale de l'ISCOM : «Jeux d'entreprise, micro-agences, business game… L'ISCOM favorise la pédagogie du faire»

 

Pourquoi avez-vous choisi l’ISCOM ?

J’ai comparé les différentes formations et j’ai choisi l’ISCOM, sur les conseils d’une amie. Elle m’a longuement parlé des compétitions sur cas réels, de la qualité des intervenants ou encore des infrastructures. Et puis la réputation de l’école et sa notoriété étaient des facteurs importants pour moi, notamment pour faciliter l’intégration sur le marché du travail.

➜ Voir le dossier : Que faire après un Bac+2 ?

 

Quels sont les avantages de votre formation ?


J’ai opté pour la spécialisation Relations Publiques, Presse, Événementiel. C’est un programme complet, qui aborde à la fois les enjeux d’image de marque, l’organisation événementielle ou encore l’influence. Ce qui me plaît, c’est la diversité des projets sur lesquels nous travaillons et également nos intervenants, qui sont des professionnels stimulants. Nous abordons la communication sous un angle transversal et cross media.

 

Comment vous êtes-vous préparé aux épreuves d’admission ?

Pour le concours de l’ISCOM, j’ai consulté les épreuves et les annales en ligne. Puis j’ai beaucoup lu la presse et suivi consciencieusement l’actualité, notamment celle relative au monde de la communication. Je suis quelqu’un de curieux par nature et j’ai veillé à m’ouvrir à différents sujets. Comme l’école cherche aussi des personnalités, j’ai pris conscience de l’importance de bien préparer l’entretien.

➜ A lire : Les bonnes raisons d'étudier après un Bac+2

 

Quel est votre projet professionnel à l’issue de la formation ?

J’aime l’idée que les points de contact sont multiples et que la communication se pense à 360 degrés. Ce qui me séduit en communication, c’est de passer de l’idée au concret, de pouvoir valoriser ma créativité. Aujourd’hui, mon projet n’est pas encore totalement déterminé mais il va s’affiner, notamment avec les différents stages intégrés au cursus.