Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Damien, officier responsable du secteur armes :...

Damien, officier responsable du secteur armes : « Le sang-froid est une qualité indispensable »

Tu es intéressé par les domaines de l’informatique, du nucléaire, de la mécanique ou encore de la sécurité ? Tu rêves d’embarquer à bord d’un sous-marin ? Tu te sens prêt pour exercer un métier à responsabilité, où aucune journée ne ressemble à une autre ? Le métier d’officier conduite des opérations est peut-être fait pour toi. Damien, lieutenant de vaisseau et officier responsable du secteur armes sur sous-marin nucléaire d’attaque, te parle de son métier hors du commun.

Publié le 29 Avril 2019 à 15h00 | | 0 avis

Damien, officier responsable du secteur armes : « Le sang-froid est une qualité indispensable »

©Marine nationale

[Article rédigé en partenariat avec la Marine nationale]

La mission de l’officier conduite des opérations

En tant qu’officier, tu occupes des fonctions d’encadrement et de décision. Au cœur de l’action, l’officier conduite des opérations est en charge des choix tactiques et de leur mise en œuvre dans plusieurs domaines : détection, lutte anti-sous-marine, systèmes d’information et de commandement ou encore des armes. Pour cela, il coordonne plusieurs équipes.

« Je suis officier responsable des armes à bord d’un sous-marin nucléaire d’attaque, et chef de bordée, explique le lieutenant de vaisseau Damien. Je m’occupe de la mise en place des armes et des torpilles. J’occupe aussi la fonction de quart, c'est-à-dire que je suis responsable de la conduite du sous-marin, de la sécurité de plongée, de la conduite de l’équipe et de la sécurité de la navigation. » Ce qui plaît au lieutenant de vaisseau Damien dans son métier ? « Faire un métier qui mêle l’action, l’aventure humaine et les technologies de pointe. »

➜ À voir aussi : Aurélien, officier marinier atomicien : « Ma principale mission, c'est la dissuasion »

 

Comment accéder à ce métier ?

Pour devenir officier conduite des opérations, tu dois avoir moins de 30 ans et remplir certaines conditions : être de nationalité française, être déclaré physiquement et médicalement apte, savoir nager et avoir accompli ta Journée Défense et Citoyenneté (JDC).

Côté diplômes, il faut avoir suivi une classe préparatoire ou posséder au moins un bac+3. Une fois recruté, tu suis comme tous les officiers une formation de deux semestres : le premier à l’Ecole navale, le second au sein de l’Ecole d’application des officiers de la marine (EAOM) à bord d’un bâtiment de surface pour la campagne Jeanne d’Arc. Une fois diplômé, tu rejoins ton affectation.

Le lieutenant de vaisseau Damien évoque son parcours : « J’ai d’abord suivi la filière finances de Sciences Po Paris, avant d’intégrer l’Ecole navale pendant six mois, en dernière année. J’ai ensuite suivi la mission Jeanne d’Arc, qui m’a permis d’apprendre mon métier sans passer par une école d’ingénieur. J’ai travaillé un an en entreprise avant de rejoindre définitivement les forces sous-marines. »

➜ À voir aussi : Loïc, matelot machine : « Il n'y a pas de monotonie dans ce métier »

 

Les atouts de l’officier conduite des opérations

Avoir un bon relationnel et donner de l’importance au collectif sont des qualités essentielles pour être officier dans les forces sous-marines. En conduite d’opération, tu devras savoir mener une équipe. La rigueur est également une qualité primordiale, pour ta fonction et aussi par rapport à l’environnement dans lequel tu travailles.

Pour le lieutenant de vaisseau Damien, « le sang-froid est une qualité indispensable dans les situations complexes, ou lorsqu’on doit gérer une situation de proximité avec un bâtiment de guerre ou de commerce. Il faut également être en mesure de prendre des décisions tactiques en situation de combat, réel ou non. Une autre qualité importante, c’est d’avoir un esprit de décision et le sens des priorités. »

Si toi aussi tu es attiré par le management d’équipe et que tu n’as pas peur d’affronter les situations à risque, tu peux devenir officier chargé de conduite des opérations ! Rejoins les forces sous-marines.

 

➜ Questionnaire : ET TOI ? ES TU FAIT POUR ÊTRE SOUS-MARINIER ?

 

Pour en savoir plus sur le métier d'Officier conduite des opérations, consulte la fiche métier
Découvre l’ensemble des métiers proposés par la Marine sur le site etremarin.fr