Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Comment partir à l'international après un BTS...

Comment partir à l'international après un BTS ou un DUT ?

Deux ans après avoir passé votre bac, vous avez réussi à décrocher votre BTS ou votre DUT. Votre seul objectif désormais : partir à l’étranger avant de passer à la vie active ou à une éventuelle poursuite d’études. C’est un projet réalisable ! On vous indique la marche à suivre.

Publié le 17 Avril 2018 à 15h58 | | 0 avis

Comment partir à l'international après un BTS ou un DUT ?

Si vous êtes diplômé d’un BTS ou d’un DUT, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez décider que vous avez officiellement fini vos études et vous lancer dans la vie active. Ou vous pouvez, comme d’autres étudiants, décider de partir plusieurs mois à l’étranger pour poursuivre une formation qui vous intéresse, ou faire un stage. Et des aides pour ça, il y en a !

 

Partir à l’étranger après un BTS ou un IUT : un sacré plus sur le CV

L’avantage de partir à l’étranger après un BTS ou un DUT, c’est que vous avez déjà votre diplôme en poche. Pas d’interruption d’études à l’horizon, donc. Que vous partiez pour faire une année d’études à l’étranger ou un stage, les avantages sur votre CV restent considérables.

Cette expérience vous permet en effet de perfectionner votre maîtrise d'une langue étrangère, ce qui est une vraie plus-value aux yeux des recruteurs. En 2016, une étude de QS English at work a par exemple montré que le niveau d’anglais des salariés français était en-dessous de celui attendu par les entreprises.

De plus, ce voyage vous permet d’ajouter de nombreux contacts à votre carnet d’adresses, qui pourront s’avérer précieux quand vous rechercherez du travail. Enfin, vous pouvez profiter de cette année hors de France pour passer un double diplôme (avec un organisme comme IDDS, par exemple), ce qui est à la fois un enrichissement personnel et une vraie marque de différenciation sur votre CV.

➜ À voir aussi : Les 4 raisons de partir à l'international après un Bac + 2

 

Quelles sont les mobilités possibles ?

Plusieurs dispositifs ont été mis en place afin de vous faciliter l’accès à l’étranger après un DUT ou un BTS.

Après un DUT, vous avez l’option du DUETI (diplôme universitaire d’études technologique internationale) qui vous permet de partir étudier via votre IUT à l’international. Attention cependant, cette formation n’a pas d’équivalence de Bac +3 dans tous les établissements.

Après un BTS ou un DUT, vous pouvez être admis en Bachelor dans des universités étrangères. Top-Up Degree en Angleterre par exemple, ou transfert de crédit, votre Bac +2 français a bien une équivalence auprès d’établissements internationaux. Certains BTS permettent même une entrée directe en 3 e année dans certains établissements australiens ou néo-zélandais où des parcours ont déjà été prédéfinis.

Depuis la France, vous pouvez partir avec Erasmus si votre dossier est accepté par votre établissement français, ou en double diplôme avec l’un des établissements du réseau IDDS. En une année seulement vous obtiendrez le diplôme de l’université étrangère, et celui de l’école française correspondant certifié par l’Etat Niveau II au RNCP.

 

Comment partir à l’étranger ?

Comme partout, pour partir étudier à l’étranger, votre dossier doit avant tout être admis auprès de l’établissement demandé : relevés de notes du BTS ou DUT, résultat à l’examen, CV, lettre de motivation et éventuelles lettres de recommandation seront exigés. Côté compétence, une certaine maîtrise de la langue sera indispensable pour être admis. Le passage d’un examen de langue comme le TOEIC, TOEFL ou IELTS sera alors indispensable pour un programme anglophone.

Côté démarches, vous pouvez être accompagné par un organisme pour vous simplifier la tâche. Côté double diplôme, IDDS vous présente les établissements internationaux et français correspondant, et vous accompagne par la suite à chaque étape de la mobilité.

Les démarches vont relativement vite à partir du moment où votre dossier est complet.

➜ Voir le dossier : Que faire après un Bac+2 ?

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis