Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Réorientation: ils ont abandonné la prépa

Réorientation: ils ont abandonné la prépa

Les classes préparatoires sont réputées d'être des filières au rythme scolaire très soutenu qui pousse parfois les élèves à revoir leur orientation. Ces étudiants nous livrent le témoignage de leur parcours "post prépa".

Publié le 09 Novembre 2015 à 09h00 | | 0 avis

Réorientation: ils ont abandonné la prépa

Abandonner un cursus en classe préparatoire est trop souvent concidéré comme un échec. Réputées comme étant le lieu de formation des élites, les prépas peuvent décourager tant le rythme et le niveau d'exigence sont élevés. Certains élèves peuvent aussi ne plus supporter le contenu abstrait du programme des classes préparatoires en tout genre. Nous sommes allés à la rencontre d'élèves qui ont sauté le pas.

Anne, 24 ans, professeur d'anglais

"Je garde un très mauvais souvenir de mes deux années de prépa littéraire. N'aimant pas les cadres trop strictes, je ne me sentais pas en adéquation avec le contrôle permanent réalisé sur notre travail. J'ai donc préféré arrêter ma prépa de façon anticipée pour obtenir un équivalent en fac de langue, environnement qui me correspondait beaucoup mieux."

"Pour ne pas perdre la fin de ma deuxième année passée en classe préparatoire, j'ai par ailleurs décidé de partir jusqu'à la rentrée travailler à Londres pour progresser en anglais. Ce voyage a été décisif, car j'ai par la suite continué mon cursus en fac jusqu'au master, avant de passer mon CAPES, de l'obtenir et de devenir... Professeur d'Anglais.

Je garde cependant de ma prépa des méthodes de travail très efficaces qui m'ont aidée tout le long de mon parcours. Grâce à cette période difficile j'ai en effet appris à travailler vite et bien ce qui est un avantage certain.

L'ironie du sort est que l'année prochaine, ce sera moi le professeur tant redouté de classe préparatoire puisque j'ai accepté de donner des cours à une classe de prépa littéraire, celle-là même que j'avais abandonnée au début de mes études."


Anthony, 26 ans, avocat

"J'ai arrêté la prépa HEC après 1 an de rythme trop intensif à mon goût. En y réfléchissant maintenant, j'aurais peut-être pu continuer, mais à l'époque je n'étais clairement pas assez mature.

J'ai eu de la chance de m'orienter par la suite en fac de droit, dans laquelle je me suis tout de suite senti à l'aise, mais certains n'ont pas eu ma chance et ont fini par regretter leur choix, cumulant les années perdues en cherchant leur voie.

Avec le recul, si j'avais un conseil à donner ce serait de bien réfléchir avant d'arrêter une classe préparatoire car certes ce sont deux années difficiles à passer, mais la suite assure une formation de valeur.


Julia, 22 ans, en école de commerce

"Dès le troisième mois de cours, j'ai compris que la prépa ce n'était pas pour moi, pas à cause du rythme de travail mais véritablement de l'ambiance trop compétitive à mon goût et du contenu des cours encore trop scolaire.

J'ai alors passé le reste de l'année à enchainer les petits boulots en réfléchissant à ce que je voulais faire.

Car pour mes parents une chose était claire: les études dans une autre ville que la mienne coutant cher, le choix que je ferai devra être le bon.

Du coté de mes profs, tous ont tenté de me dissuader de mettre fin à ma prépa. J'ai quand même tenu bon, contre l'avis de tous, mes résultats n'étant pas si mauvais.

Pour finir je me suis inscrite en BTS affaires internationales pour finalement passer un concours d'admission parallèle et terminer dans une école de commerce que j'aurais espéré avoir avec ma prépa. Jolie revenche pour un parcopurs que tout le monde me déconseillait n'est-ce pas?"


Découvrez la prépa aux grandes écoles de commerce IPECOM

IPECOM

L'Institut de Préparation aux Ecoles de Commerce se situe à Paris, et propose une classe prépa voies économique et scientifique, un lycée avec option Prépa, ainsi que des stages et cours particuliers.

Interview | Site | Témoignage

Après votre prépa, intégrez l'ICN Business School

ICN Business School

Membre du Chapitre des Grandes Écoles de Management au sein de la Conférence des Grandes Écoles et membre fondateur de la Banque d'Épreuves ECRICOME, ICN fait partie des premières Grandes Écoles de Management françaises.

Interview | Site | Témoignage