Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

La ministre de l'Éducation Nationale durcit le...

La ministre de l'Éducation Nationale durcit les quotas des BTS et DUT

Najat Vallaud-Belkacem souhaite instaurer des quotas minimum face à un nombre insuffisant de bacheliers professionnels et technologiques dans les STS et IUT.

Publié le 03 Février 2016 à 18h25 | | 0 avis

La ministre de l'Éducation Nationale durcit les quotas des BTS et DUT

A l’occasion d’un déplacement sur le thème du baccalauréat professionnel, la ministre de l’Education Nationale a demandé aux recteurs d’académie de fixer « par arrêté » des quotas minimaux de bacheliers dans chaque section de techniciens supérieurs (STS) institut universitaires de technologie (IUT).

6000 bacheliers professionnels écartés des BTS

Institués en 2013 par la loi Fioraso sur l’enseignement supérieur et la recherche, des quotas fixés localement permettent déjà de faciliter l’accès à ces formations aux premiers concernés. Pourtant, selon le Ministère, il y aurait aujourd’hui environ 6000 bacheliers professionnels qui se retrouvent en première année de licence à l’université alors que leur premier vœu sur APB était un BTS.

En trouvant des places à ces bacheliers exclus des formations qui leur sont réservées, le Ministère espère les orienter vers un "parcours de réussite" tout en abaissant le taux d’échec en première année de licence. Cependant, les bacheliers technologiques et professionnels qui ne se verront pas accorder leur premier vœu d'Admission Post Bac ne pourront pas pour autant utiliser ces quotas pour obtenir satisfaction.

➜ À voir aussi : Choisir un BTS sur le portail APB

Écarter les bacheliers généraux des IUT

Le seul moyen de faire en sorte que ces élèves se retrouvent dans les formations qui leurs sont adressées est donc principalement de leur réserver ces places le plus longtemps possible en orientant les lycéens des filières générales vers l’Université. De leur côté, les administrations des IUT ne semblent pas séduites.

Alors que le nombre de places réservées par filière était établi localement dans une démarche de concertation, la contrainte engendrée par des quotas formalisés n’est pas vue d’un bon œil : dans un communiqué publié mardi, l’Assemblée des directeurs d’IUT (Adiut) déclare qu’il "ne suffit pas d’imposer des pourcentages à l’entrée, encore faut-il se donner les moyens de les faire réussir".

➜ À voir aussi : Choisir un DUT sur le portail APB

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis