Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un BTS Professions Immobilières dans l'air du ...

Un BTS Professions Immobilières dans l'air du temps

#carrément Carrel. Voilà la devise de ce lycée professionnel et technologique dans l'air du temps. Nous sommes allés à la rencontre des étudiants en première année de BTS Professions Immobilières. Focus sur une filière d'avenir.

Publié le 20 Novembre 2018 à 17h12 | | 0 avis

Un BTS Professions Immobilières dans l'air du temps

Carrel, dont le logo ressemble vaguement à celui de la série espagnole Élite (mais non, il a été imaginé bien avant sa sortie), brise les codes. Établissement privé, association, lycée professionnel et technologique, campus d'enseignement supérieur, école des métiers de la santé et du social… Carrel semble polyvalent, ambitieux mais surtout proche de ses élèves. Et il n'y a qu'à voir les affiches exposées dans le hall d'entrée pour constater que l'accent est mis sur la modernité. Et ce même dans les spécialités et les enseignements.

➜ À voir aussi : BTS : « une réelle opportunité pour un premier pas dans le monde professionnel »

 

Le BTS Professions Immobilières : une formation d'avenir

« On arrive à un moment charnière », affirme Arthur, un étudiant en première année de BTS Professions Immobilières. Ce qu'il veut dire, c'est que les gens ont de plus en plus envie d'investir dans des biens immobiliers.

Cette formation s'inscrit dans l'actualité. C'est pourquoi Guillaume est convaincu que « l'immobilier est une notion sûre en France ». Et il n'a pas tort. L'enseignante référente du BTS, Sophie Janis, précise que c'est un milieu qui change sans arrêt et avec « des évolutions de carrières, […] et une richesse d'opportunités professionnelles très vaste ».

Pourquoi se lancer ? Pour ouvrir une agence immobilière comme Arthur. Pour goûter au challenge et au contact client comme Pauline. Ou encore pour participer à une affaire familiale comme Charles. Et, selon ce dernier, « si on est motivé, tout est possible », malgré la difficulté et le rythme soutenu de cette formation.

Étudiants BTS Carrel

 

Un enseignement moderne #carrément Carrel

Sophie Janis

Autrefois, Sophie Janis était agente commerciale indépendante en immobilier. Mais aujourd'hui, elle a troqué ses cartes de visite pour les mots croisés qu'elle propose à ses élèves. Des mots croisés sur le vocabulaire immobilier ou encore sur les grandes lois du secteur.

Elle se dit formatrice et non professeure et mise sur un enseignement dynamique : elle demande à ses élèves de ne pas prendre de notes car elle privilégie l'échange et la pratique. Mais surtout, elle met déjà à leur disposition divers supports par le biais d'un système de documents partagés.

En 2017, ce BTS Professions Immobilières présentait un taux de réussite de 71,5%. Un chiffre bien bas en comparaison des autres BTS. Carrel met la barre haute : son diplôme en immobilier est difficile à obtenir. Pourquoi ? Notamment parce que c'est une formation technique : les cours sont très spécifiques.

Sophie Janis précise aussi que c'est « le seul diplôme à bac+2 à donner une habilitation professionnelle ». En effet, les diplômés peuvent ensuite demander une carte professionnelle à la Chambre de Commerce.

Ce BTS est sans aucun doute l'une de ces formations dans lesquelles les étudiants baignent dans leur domaine d'études, du début à la fin. Ils ne l'étudient pas de loin, ils sont immergés dans le secteur qu'ils ont choisi. Au sein de ce BTS Professions Immobilières, les enseignants sont presque tous des professionnels et les élèves doivent notamment effectuer 14 semaines de stage étalées sur leurs deux années de formation.

Autre point intéressant : Sophie Janis affirme que « le secteur de l'immobilier est en perpétuel changement, donc l'enseignement s'adapte ». À Carrel, on innove. Par exemple, l'enseignante a créé un partenariat entre deux classes de BTS, de deux filières différentes, pour qu'elles travaillent sur des projets, ensemble.

Comme le dit si bien Guillaume, « Carrel, c'est vraiment l'endroit où tout est mis en œuvre pour qu'on s'intéresse et qu'on réussisse ».

➜ Voir la rubrique : BTS