Les dossiers du mois :

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#BAC 2020 : Les réponses aux questions les plus posées

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Comment s'organise la rentrée 2020 dans les gr...

Comment s'organise la rentrée 2020 dans les grandes écoles ?

Les grandes écoles préparent activement la rentrée 2020, qui s’annonce très spéciale. Effectifs réduits, enseignements hybrides, cours 100% online… avec la covid-19 de nouvelles modalités d’enseignement s’imposent et les grandes écoles s’adaptent pour la rentrée.

Publié le 25 Juin 2020 à 12h08 | | 0 avis

Comment s'organise la rentrée 2020 dans les grandes écoles ?

Une rentrée dans les grandes écoles en distanciel

Certaines grandes écoles ont opté pour le 100% en ligne

 

Montpellier Business School (MBS) privilégie la sécurité pour la rentrée 2020, et organisera ses rentrées ainsi que les deux mois de cours suivants en distanciel. L’établissement sera ainsi réouvert pour tous les élèves à partir du 2 novembre.


ISC Paris, EFREI Paris envisagent de même, des cours 100% online pour la rentrée, suite à des retours globalement satisfaisants de la part des enseignants et des étudiants.
A EFREI Paris, le taux de présence exceptionnel des étudiants traduit un sentiment d’appartenance et d’adhésion fort ainsi qu’une vraie maturité quant à l’importance de la formation.


A l’ESTP Paris, la rentrée sera quant à elle décalée de 15 jours, elle aura donc lieu le 21 septembre au lieu du 7 septembre.
Pour Web School Factory, les cours se font majoritairement en ligne. Toutefois, les cours de créativité (cours avec un besoin de manipuler des objets, avec du contact) sont planifiés au 2nd semestre.


Enfin, concernant EIML, la direction attend fin juillet avant de prendre une décision ferme, cependant l’école se dit prête à faire du 100% distanciel.

 

D’autres écoles envisagent un enseignement hybride

 

Pour EDC un blended learning (mix entre le présentiel et le distanciel) est envisagé, certains cours comme ceux de négociation, devraient être entièrement en présentiel, alors que d’autres seront dispensés en distanciel intégral. Ce principe de blended learning, entre le présentiel et le distanciel sera également adopté par MOD’ART, l’Ecole de management de Strasbourg (EM), l’École d’ingénieurs du monde numérique (ESIEA) et le campus d’enseignement supérieur et de formation professionnelle (CESI).


Au College de Paris, le format de la rentrée sera hybride aussi, avec un mix d'activités sur site, de cours à distance et de conférences mutualisées à l'échelle du réseau. La pondération présentiel / distanciel dépendra du contexte et du maintien ou non des règles de distanciation physique.
Pour CESI certaines promotions de l’Ecole Supérieure de l’Alternance en demande, pourront retourner sur le campus afin de pouvoir terminer l’année en présentiel. Par exemple, le campus de Nanterre pourrait accueillir des apprenants en option BIM et le Campus de Rouen va accueillir des stagiaires en fin de formation.


A l’EDC et Rennes SB, les cours seront même filmés et diffusés en direct, ce qu’on appelle l’E-live. Ils seront délivrés dans une salle de classe spécialement équipée de caméras afin d’accueillir simultanément des étudiants physiquement présents et d’autres qui se connectent à distance via TEAMS. Le professeur peut ainsi interagir dans sa classe avec une grande liberté, soit en partageant son écran, soit en écrivant ses explications sur le tableau blanc. Tous les étudiants peuvent poser des questions, s’exprimer et partager dans le chat. Et l’intégralité du cours est enregistré pour être disponible en replay.


Rennes School of business (Rennes SB), est dans l’optique d’être la plus agile possible, et offrir la meilleure expérience étudiante, malgré l’incertitude du contexte sanitaire. Pour cela, elle souhaite mobiliser 4 formats de cours : présentiel, distanciel, synchrone avec des Classes Virtuelles via TEAMS for Education, et une approche asynchrone Flipped Classe ou “classe inversée”, qui met à la disposition des étudiants via le LMS MOODLE, des ressources pédagogiques variées (articles, PPT, vidéos, podcasts, études de cas..) à préparer en autonomie avant les cours.

 

➜ Zoom : Les modalités de la procédure SIGEM 2020

Une rentrée adaptée aux profils des étudiants


Il y aura une attention toute particulière pour les primo-entrants. Les nouveaux élèves de MBS pourront bénéficier d’un accueil spécifique à distance ou exceptionnellement, d’une rentrée en présentiel, par petits groupes. Dans tous les cas ils seront guidés et accompagnés, pour démarrer au mieux leur année d’études supérieurs. Cet accompagnement sur-mesure permettra aux étudiants de découvrir MBS, rencontrer l’équipe et prendre connaissance de leur programme.


Concernant les étudiants internationaux ne pouvant se déplacer en France, les cours seront assurés en distanciel à 100% tout le long du premier semestre, et jusqu’à mi-janvier, en fonction de l’évolution des conditions sanitaires à MBS.
EDC va également proposer des examens à distance pour les étudiants internationaux, via notamment au dispositif Respondus Lockdown Browser.

 

➜ Voir la rubrique : Comment financer ses études supérieures ?

Les grandes écoles prêtes à rebondir pour la rentrée


Les grandes écoles se sont préparées pour plusieurs scénarios. Chaque école est disposée à s’adapter en fonction de l’évolution des conditions sanitaires. Il sera donc possible de commencer à 100% des cours en distanciel, puis 50% en distanciel et 50% en présentiel, avant de reprendre les cours normalement. Dans tous les cas, pour les cours qui seront assurés en présentiel le but et “d’assurer systématiquement une distanciation sociale conforme à nos étudiants et à nos enseignants et de leur assurer ainsi une totale sécurité en termes de fonctionnement.” précise Herbert Castéran, directeur général de l’EM Strasbourg.


Concernant le tant attendu week-end d’intégration (WI), il ne sera pas annulé, mais reporté à une date qui sera précisée ultérieurement à MBS. Quant à l’ESIEA, sur leurs campus de Paris et Laval, aux profils bien différents, l’équipe travaille à organiser cette première semaine d’intégration des primo arrivants, en présentiel tout en respectant les règles de distanciation. Pour eux, l’esprit de promo et l’adhésion au projet de l’école sont primordiaux.

 

Des conseils pour mieux aborder cette rentrée majoritairement à distance

Concernant la recherche d’une alternance ou d’un stage

 

L’EFREI Paris spécialisée dans le numérique, rassure ses étudiants concernant la recherche d’une alternance ou d’un stage, et montre que le digital a été fondamental dans l’activité économique. C’est donc un cursus porteur de solutions et de valeurs ajoutée qui vont avoir une vraie place, en plus des soft-skills dans cette recherche d’alternance ou de stage.


A CESI Ecole Supérieure de l’Alternance, des collaborateurs sont présents pour accompagner les apprentis. Ils les aident à formaliser un CV et proposent des séances de coaching par exemple. Ils possèdent également un important réseau d’entreprises partenaires, qui peuvent faciliter les recherches des étudiants. Malgré la crise sanitaire, des opportunités demeurent pour les apprentis, notamment dans les domaines de l’informatique, de la performance industrielle, de la QSE (qualité, sécurité, environnement) et du BTP, et l’équipe de CESI est mobilisée pour les accompagner.

 

➜ À lire aussi : Apprentissage : les points clés du plan de relance

Et pour le logement ?

 

Pour cette année particulièrement, un logement à proximité avec l’école n’est plus le critère principal. En effet, le logement doit avant tout être calme avec un bureau et une bonne connexion à internet, pour un travail plus agréable et efficace, notamment à distance. On peut ajouter que la collocation, si elle permet le travail individuel voire collectif, est un atout. Le temps passé à l’école sera forcément réduit à cause des règles imposées de distanciation, vivre à plusieurs permettra d’éviter la solitude face à son écran, ainsi qu’un meilleur partage des connaissances.

 

Un étudiant épanoui pour un semestre réussi

 

La vie étudiante et personnelle comme le sport, les associations, les soirées entre amis, etc reste primordiale à l’équilibre personnel, qui plus est dans une situation où l’étudiant sera moins présent sur le site et plus en situation d’apprentissage individuel. Au Collège de Paris les nouveaux élèves sont considérés comme à part entière. “Ils peuvent solliciter les conseillers formation qui sont à leurs disposition pour les aider à préparer leur intégration dans cet environnement un peu exceptionnel mais finalement plein d'opportunités.” d’après Olivier de Lagarde.