Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les admissions parallèles des études de santé

Les admissions parallèles des études de santé

Titulaire d'un Bac+1 à 5, vous souhaitez vous réorienter dans le domaine de la santé? Médecine, maïeutique, pharmacie ou kinésithérapie, il existe des passerelles pour intégrer ces différentes formations. Le point sur ces admissions parallèles.

Publié le 26 Avril 2016 à 15h13 | | 0 avis

Les admissions parallèles des études de santé

Pour devenir médecin ou kiné, la voie classique de la Première Année Commune aux Etudes de Santé est la plus empruntée. Il existe cependant d'autres moyens d'intégrer des études de santé pour les étudiants souhaitant se réorienter. Différents diplômes et différentes voies d'admissions permettent ainsi de devenir médecin sans passer par la PACES.

➜ À voir : Tout savoir sur le Numerus Clausus 2017 en PACES

 

Intégrer un IFMK après une L1

Un certain nombre d'IFMK (Instituts de Formation en Masso Kinésithérapie) sont rattachés à des universités avec lesquelles ils ont peu à peu développé des admissions parallèles. Ainsi, ces IFMK fixent annuellement un nombre d'étudiants titulaires d'une L1 de STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) ou de Biologie qui sont admis en fonction de leurs résultats aux différents partiels de L1.

Par exemple, l'IFMK de l'université de Grenoble recrute parmi les élèves de L1 STAPS des facultés Grenoble 1, Valence et Chambéry et les élèves de L1 Sciences, technologie et santé des universités de Grenoble 1 et Chambéry.

➜ Voir le dossier : Intégrez une Grande École en admission parallèle

 

Faire médecine après un master

Depuis l'arrêté ministériel du 26 juillet 2010 relatif aux modalités d'admission en deuxième année des études médicale, modifié par l'arrêté du 3 janvier 2012, il est possible d'entrer en deuxième année de médecine sans passer par une PACES.

Cette admission parallèle s'adresse uniquement aux étudiants possédant un diplôme de grade master, correspondant à la validation de 300 crédits ECTS. L'admission se fait sur dossier, et peut concerner les titulaires de n'importe quel diplôme: master en sciences humaines, diplôme d'école de commerce, d'IEP...

Les titulaires d'un diplôme d'ingénieur (d'une école habilitée par la Commission des titres d'ingénieurs) et les diplômés des Ecoles Normales supérieures peuvent même prétendre à une entrée en troisième année.

➜ À lire : Études de médecine : les chiffres clés

Le numerus clausus spécifique à ces admissions est fixé par arrêté chaque année. En 2012, 215 places étaient offertes eu deuxième année de médecine, 165 en troisième. Les taux de reçus pour ces deux voies d'admission parallèles étaient alors respectivement de 58% et 35%, contre 20% pour les élèves de PACES. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis