Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

5 idées reçues sur les admissions parallèles...

5 idées reçues sur les admissions parallèles passées au crible

Vous hésitez à intégrer une Grande Ecole après un Bac+2/3 ? Vous avez des a priori sur les admissions parallèles ? digiSchool démonte 5 idées reçues populaires. Vous en avez d'autres ? Partagez-les dans les commentaires.

Publié le 23 Février 2017 à 18h13 | | 2 avis

5 idées reçues sur les admissions parallèles passées au crible

La culture générale se révise facilement

Sous-estimée, l'épreuve de culture générale est pourtant redoutable, peu importe le concours en admission parallèle que vous passez. Il vous faut non seulement lire, mais aussi suivre l'actualité de très près, dans tous les domaines, et plus particulièrement de 1 à 3 mois précédent votre concours. Pensez également à vous faire des fiches d'actu et des fiches de culture sur des thèmes généralistes, que vous apprendrez par coeur.

L'intégration est difficile

Certes, vous intégrez une classe où les élèves se connaissent déjà. D'une part, ils sont au courant, en amont, de l'arrivée des nouveaux élèves via admission parallèle ; d'autre part, vous ne serez pas seuls puisque d'autres sont dans le même cas que vous. Enfin, sachant que vous venez d'horizons et de parcours différents, ce peut être un point de départ à de nombreuses conversations et échanges entre camarades.

Je vais accumuler du retard

Des cours de remise à niveau dans certaines matières où les élèves admis à Bac+2/3 sont normalement proposés dans tous les établissements. Notamment pour les cours un peu plus techniques, où vous rattraperez votre éventuel retard en un clin d'oeil. Dans tous les cas, il vous est possible de récupérer des anciens cours via le professeur principal ou vos camarades de classe pour plonger à deux pieds dans votre nouvelle formation.

Je n'aurai aucune chance sans faire une prépa

Les CPGE préparent en effet aux concours des grandes écoles, les plus prestigieuses. L'écrasante majorité des écoles privées ne nécessite cependant pas d'étudier en classe prépa avant ; votre Bac+2 ou 3 suffit amplement. Renseignez-vous bien sur les conditions d'admission parallèle de l'école qui vous intéresse afin de vous faire une idée précise de ce qui est attendu et de vos potentielles lacunes. Misez alors sur votre motivation.

La fac est un mauvais point de départ

Les exigences en école privée et à l'université ne sont certes pas les mêmes, mais il existe de nombreuses solutions pour vous assurer l'admission parallèle de votre choix : cours particuliers, bien préparer les épreuves en amont, s'entraîner à l'oral de motivation, suivre l'actualité, bachoter au maximum. Vos années fac ne sont pas inutiles car vous avez accumulé beaucoup de compétences (autonomie, travail en groupe, organisation...) et de savoirs théoriques.

Les avis sur cet article
24josias

20 / 20

Bonjour c'est conrnant la bourse d'etude à etranger Nous avions rien vu
Par

24josias

- le 05 Juin 11h09
24josias

20 / 20

Bonjour a digischool concernant les bourses d'etudes à etranger nous avions rien vu le concernant alors j'aimerai avoir une idée sur ça non jusque là je n'ai rien vu merci
Par

24josias

- le 05 Juin 11h07