Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

"Si possible pas juif(ve)": l'offre d'emploi di...

"Si possible pas juif(ve)": l'offre d'emploi discriminatoire

Une offre d'emploi assez spéciale est apparue hier sur Graphic-Jobs, d’une agence de graphisme parisienne avec une recommandation étrange : « si possible pas juif(ve) ». Tout d’abord l’entreprise avait reconnu sa maladresse avant d’expliquer que ce message est l’œuvre d’un « hack ».

03 Février 2015 à 09h49 | | 0 avis

juif, discrimination, annonce, Graphic-Jobs, hack, NSL Studio, infographiste

Un offre d'emploi scandaleuse

Depuis hier soir une capture d’écran fait le tour de la toile, en cause une petite recommandation postée « incognito » au beau milieu d’une offre d’emploi. L’entreprise en question « à échelle humaine de création graphique et de développement web » a donc besoin des services d’un ou une infographiste en CDI mais « si possible pas juif(ve) ». Au premier abord on aurait pu penser à une blague, mais non l’offre est sérieuse et plutôt intéressante sauf si on ne répond pas au critère discriminatoire.

"Quelqu'un qui ne tienne pas compte de ces soucis religieux"

Dans un premier temps l’entreprise NSL Studio à l’origine de la scandaleuse offre d’emploi, explique aux Inrocks « On a mis ça par rapport aux horaires, on est un studio qui ne compte pas ses heures et qui travaille parfois dans des moments de rush. Donc on voulait quelqu’un qui ne tienne pas compte de ces soucis culturels ou religieux (sic) », une maladresse difficile à comprendre tant l’annonce paraît discriminatoire. Peut-être qu’une mention « si possible personne disponible », aurait suffit.

Des excuses sur les réseaux sociaux

L’annonce a depuis été supprimée et l’entreprise NSL Studio se défend d’avoir publié de tel propos discriminatoires en ligne et se dit victime d’un « hack ». Certains employés du studio avaient quand même discuté les propos dans l’annonce mais d’autres diront que « ce n’était pas du tout discriminatoire ». Le site d’offre d’emploi Graphic-Jobs s’est également exprimé sur les réseaux sociaux pour dénoncer l’annonce « scandaleuse » et présenter ses excuses. Une annonce qui aura bien fait parler d’elle.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis