Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le Droit : un secteur qui recrute !

Le Droit : un secteur qui recrute !

Les études de droit sont souvent perçues comme très généralistes. En effet, les étudiants pensent que devenir avocat ou magistrat sont les seuls métiers accessibles grâce à cette formation. Néanmoins, un grand nombre de professions s’offrent à vous quand vous étudiez le droit, secteur qui recrute.

25 Novembre 2016 à 09h30 | | 0 avis

Le Droit : un secteur qui recrute !

Un parcours universitaire en droit exige beaucoup de rigueur de votre part. Mais le jeu en vaut la chandelle : avec un tel cursus de formation, un grand choix de métiers s’offre à vous et vous pouvez envisager une belle carrière si vous restez sérieux durant toute votre formation.

 

Les métiers envisageables

Une formation juridique de haut niveau ne vous donne pas seulement l’opportunité de devenir avocat ou magistrat. Denis Simon, Co-responsable du Career Centre des Facultés de l’Université Catholique de Lille, fait le point sur les métiers nombreux et variés qui s'offrent à vous avec un parcours universitaire en droit.

 

Fonctionnaires de l’État :

  • Magistrats,
  • Directeurs d’établissements pénitentiaires,
  • Éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse,
  • Officiers de police judiciaire

 

Professions dites auxiliaires de justice :

  • Avocats,
  • Notaires,
  • Mandataires judiciaires

 

Juristes d’entreprise :

  • Juriste droit bancaire,
  • Juriste droit social,
  • Juriste droit fiscal,
  • Juriste droit propriété intellectuelle,
  • Etc.

➜ À voir aussi : Êtes-vous fait pour des études de droit ?

 

Accès aux métiers du droit et de la justice

Vous devez obligatoirement réaliser des études supérieures longues pour accéder aux métiers du droit et de la justice. Pour certaines professions, il faut passer un examen ou un concours :

L’examen d’entrée en école d’avocats

Chaque année, des dizaines de milliers d’étudiants présentent l’examen d’accès au CRFPA (Centres régionaux de formation professionnelle des avocats). Attendue depuis plusieurs années, une réforme vient d’être mise en place pour instaurer un examen d’entrée unique, auparavant propre à chaque IEJ (Institut d’Études Judiciaire). A compter de la rentrée 2017, les étudiants souhaitant devenir avocat devront donc passer un examen aux sujets et corrigés nationaux selon un calendrier national, pour permettre l’égalité entre les étudiants.

Examen

 

Le concours de greffier

Pour le concours 2017, près de 500 postes de greffiers sont à pourvoir. Vous pouvez vous inscrire sur le site du ministère de la Justice avant le 10 janvier 2017 si vous êtes titulaire d’un titre ou diplôme classé au moins au niveau III (bac+2) ou d’une qualification reconnue équivalente. Vos épreuves se dérouleront aux mois de mars pour l’écrit et juin pour l’oral. En cas d’admission, vous serez formé pendant 18 mois en alternant entre scolarité à l’École nationale des greffes de Dijon et stages en juridictions.

➜ Voir le dossier : Les études de droit

 

Les entreprises à la recherche de juristes

Bonne nouvelle si vous étudiez le droit, le marché de l’emploi pour les apprentis juristes est jugé dynamique ! De plus en plus d’entreprises, grands groupes et PME, décident de mettre en place un service juridique afin de gérer leurs échanges commerciaux, leur développement mais aussi leurs difficultés et leurs impôts. La gestion des ressources humaines des entreprises devient également de plus en plus « juridique », ce qui explique une hausse des recrutements des juristes au sein des entreprises.

Par ailleurs, comme les entreprises ne peuvent pas échapper à la mondialisation, celles-ci comptent énormément sur les juristes d’affaire version « business maker » afin de s’adapter aux réglementations étrangères et aux pratiques commerciales originales. Grâce à leur expertise, ces juristes permettent aux entreprises la mise en œuvre de stratégies commerciales. Attention, pour entrer en entreprise, un juriste se doit de maîtriser parfaitement l'anglais !

➜ À voir aussi : Études de droit: quelles compétences pour se lancer?

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis