Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

3 astuces pour monter son entreprise

3 astuces pour monter son entreprise

D’après une étude diffusée récemment 50 % des jeunes seraient intéressés à l’idée de monter leur boîte. Mais sachez que ceci n’est pas tâche aisée et pour bien s’y prendre, il n’y a pas 36 solutions. digiSchool vous donne ses bonnes astuces.

14 Avril 2015 à 14h39 | | 0 avis

3,astuces,monter,entreprise

1) Faites-vous conseiller et accompagner

Un grand nombre de structures sont présentes et pourront vous faire aborder le monde des affaires de la meilleure des façons.

"Osez avoir des idées, testez-les et n'hésitez pas à pivoter si nécessaire", assure Laurence Piganeau, directrice Expertise et Production à l'Agence pour la création d'entreprises (APCE).

Autrement dit, vous pouvez partir sur une idée pour aboutir à une autre. Ce qui importe, c’est que vous ayez cette faculté de rebondir quelle que soit la situation qui se présente à  vous.

Plusieurs structures auxquelles s’adresser :

  • Les chambres du commerce et de l’industrie
  • L’Association pour le droit à l’initiative économique
  • Le Pôle Emploi
  • Créajeunes (programme d’accompagnement pour les 18-32 ans)
  • Le Mouvement pour les jeunes étudiants entrepreneurs

2) Recherchez des financements

Pour démarrer votre entreprise, trouver des fonds est une étape primordiale. Pour cela, notre conseil c’est de maîtriser son sujet, y croire à 200 % et apporter des garanties aux banques par exemple. Il faut être conscient que vous représentez pour les banques une opportunité qui peut se transformer en menace. Il vous faut donc les convaincre qu’une prise de risques est justifiée dans votre cas.

Quelques pistes pour vous faciliter les démarches :

  • Le « love money » (donation défiscalisée d’un de vos proches).
  • Le crowdfunding (financement participatif via internet)
  • Cap’jeunes (prime de 2000 euros pour les moins de 26 ans présentant un plan de financement inférieur 50.000 euros)
  • Nacre (un prêt à taux zéro et sans garantie d’un montant de 1 000 à 10 000 euros)
  • Un prêt d’honneur à solliciter auprès de structures telles que Réseau à entreprendre en cas de création d’emploi
  • Les collectivités locales peuvent investir dans votre projet si toutefois elles y voient un atout pour l’économie de la région

3) Définir un statut approprié

Il n’y a rien de plus compliqué dans le monde des affaires que de s’en sortir lorsque notre statut ne correspond pas à notre offre proposée. Il faut savoir limiter ses ambitions quand celles-ci sont démesurées. Il vaut mieux commencer à petite échelle pour se développer par la suite que voir trop grand et s’écraser lorsque notre offre n’arrive pas à trouver de demandes.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis