Voulez-vous recevoir des notifications pour vous aider dans vos Révisions et votre Orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui

 

Les Dossiers du Mois :

Secteur du numérique : Pari gagnant ?

Plongez-vous dans le monde du digital !

➜ Voir le dossier

 

Tout savoir sur le double-diplôme

Obtenez 1 diplôme français + 1 diplôme international !

➜ Voir le dossier

 

Ingénieur au féminin

Comment devenir une femme scientifique ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

Testez vos connaissances sur... la colocation

Testez vos connaissances sur... la colocation

Avez-vous lu notre dossier spécial colocation ? Si ce n'est pas le cas, vous pouvez encore vous rattraper. Et si vous l'avez attentivement, que diriez-vous de vérifier vos connaissances avec un petit test ? 

15 Novembre 2013 à 10h15 | | 0 avis

Testez vos connaissances sur... la colocation

Répondez par vrai ou faux à ces 7 questions et cliquez sur "Réponse" au bout de la ligne pour savoir si vous avez vu juste !

1. En colocation, chacun peut percevoir des aides au logement. (Réponse)

2. Même si un colocataire s'en va, il doit continuer à payer son loyer tant qu'il n'a pas été remplacé. (Réponse)

3. En France, il y a plus d'offres de colocation que de demandes. (Réponse) 

4. Le loyer moyen pour une colocation est de 400 euros. (Réponse)

5. Les colocataires sont majoritairement des hommes.  (Réponse)

6. Les étudiants sont à l'origine de la majorité des offres. (Réponse)

7. La taxe d'habitation est établie pour tous les colocataires.  (Réponse)


Vérifiez vos réponses ! 

1. Vrai. En effet, chaque colocataire fait sa propre déclaration auprès de la Caf et peut donc recevoir sa propre allocation. Attention, ceci est valable pour les colocations et non pas pour le concubinage. Si vous vivez en couple, vous devez vous déclarer comme tel et ne faire qu'une déclaration pour deux.

2. Faux. En vérité, rien ne l'y oblige, d'où l'importance de bien choisir ses colocs. Bien souvent, les colocataires sont caution solidaire, ce qui signifie que si l'un d'entre eux arrête de payer, les autres doivent compenser en payant ce qui manque. 

3. Faux. En réalité, la demande est 3.2 fois supérieure à l'offre ! Une offre qui a diminué de 16% par rapport à 2012... 

4. Vrai. Oui, c'est le montant moyen d'un loyer par colocataire en France. Une somme qui varie bien sûr d'une ville à l'autre. Vous paierez en moyenne 540 euros en Île de France et 317 euros à Rennes. 

5. Faux. Hé non, la majorité des colocataires sont des femmes ! On compte 1 étudiant pour 1.7 étudiante. Toutefois, ces chiffres varient une fois encore en fonction du lieu. A Paris, 65.6% des demandes émanent de filles. 

6. Faux. La majorité des offres de colocation vient des propriétaires eux-mêmes (45%), suivis par les jeunes actifs (41%). Seuls 40% des offres viennent d'étudiants. 

7. Faux. La taxe d'habitation est établie au nom de la personne qui occupe le logement imposable, qu'il soit propriétaire ou locataire. C'est à lui de repartager le montant de la taxe auprès de ses colocs. 

Crédits photo : © atikinka2 - Fotolia.com

 Source : baromètre Appartager 2013

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis