Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

Révisez sur digiSchool :

Bac Brevet BTS

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Quel contrat choisir pour sa colocation ?

Quel contrat choisir pour sa colocation ?

Quand tu choisis de t’engager dans une colocation, tu dois l’officialiser en signant un bail avec le propriétaire et les autres colocataires. Oui mais voilà, il existe plusieurs contrats pour cela, digiSchool t’informe sur chacun d’eux.

19 Octobre 2014 à 10h19 | | 1 avis

Quel contrat choisir pour sa colocation ?

Comme une grande partie des étudiants, tu as opté pour la colocation histoire de réduire tes dépenses de loyer mais, choisir ton contrat de colocation est important. Ce contrat définit des éléments primordiaux pour tes conditions de vie, et autres obligations. Il ne faut pas se rater ! 

Ce que le contrat définit

Ton contrat de colocation, quel qu’il soit définit la durée du bail qui est généralement de minimum un an pour un appartement meublé, trois ans pour un non meublé. Le contrat définit également la surface habitable du logement, le montant du loyer hors charges, la description des lieux et leurs usages, les équipements privatifs et accessoires, les obligations du bailleur et des colocataires.

C’est aussi dans le contrat de colocation que les sont définis les termes de rupture de contrat comme le préavis qui va d’un mois pour un meublé à trois mois pour un non meublé. Tu trouveras aussi dans ce contrat le montant du dépôt de garantie, une clause de solidarité.

Les baux, leurs avantages et inconvénients

Il existe deux types de bail pour une colocation, chacun possède bien évidemment des avantages comme des inconvénients. Prends donc le temps de peser le pour et le contre avant de t’engager afin de ne pas commettre d’erreur et de t’en mordre les doigts par la suite.

Le bail commun solidaire implique que tous les colocs signent un seul contrat de location, un bail commun, avec le propriétaire du logement ou l’agence immobilière, qui comprend également une clause de solidarité. Ainsi, les avantages de ce contrat sont que les habitants sont tous sur un pied d’égalité et peuvent bénéficier des mêmes allocations que s’ils étaient locataires individuels et bien sûr, le propriétaire est beaucoup plus rassuré avec ce type de contrat. Mais attention, l’inconvénient d’un tel contrat est que si l’un des colocataires se trouve dans l’impossibilité de payer sa part de loyer, il faudra lui faire l’avance, et il en sera de même en cas de dégradations.

Le bail individuel comme son nom l’indique est signé par chaque colocataire indépendamment. Les avantages de ce bail sont que la rupture de bail est plus simple et ne force pas à trouver un remplaçant pour le locataire, il n’y a pas de solidarité entre les colocs donc pas de risque de payer le loyer pour les autres. Ceci dit, la loi Alur va bientôt entrer en application et limitera la solidarité à six mois maximum après rupture du bail. L’inconvénient ? Tu l’auras compris, ce bail n’est pas aussi avantageux pour le propriétaire que le bail commun solidaire, il est donc beaucoup plus rare dans le cadre d’une colocation.

Les avis sur cet article
annemarie334

20 / 20

Et pour trouver ses colocataires... c'est sur www.lacartedescolocs.fr que ça se passe... et c'est gratuit !
Par

annemarie334

- le 25 Octobre 18h48
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis