Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

«La clé de la réussite est la confiance en s...

«La clé de la réussite est la confiance en soi»

Interview - Jad Chantiri, gérant de Matelem à Paris, explique sa vision du soutien scolaire, et dévoile ses conseils pour bien choisir son professeur.

Publié le 08 Mars 2016 à 18h48 | | 0 avis

«La clé de la réussite est la confiance en soi»

Que vaut le soutien scolaire en France ?

"L’importance d’avoir un bon diplôme en France me fait penser que le soutien scolaire reste nécessaire même si les cours particuliers via les organismes privés et agrées ne représentent qu’une petite partie du soutien scolaire. Ce secteur reste largement dominé par le marché noir."

En quoi le soutien scolaire complète-il l'enseignement classique ?

"Le soutien scolaire est un soutien individualisé, un face à face entre un élève et un professeur. Le professeur est là pour répondre à toutes les attentes de son élève, il lui est dédié.  Un élève aura besoin de combler certaines lacunes, un autre aura besoin de se perfectionner.

Les classes sont de plus en plus surchargées et le professeur ne peut s’attarder aux besoins et difficultés de tous les élèves. Il a son programme à suivre et les élèves d’une même classe n’ont pas forcément le même niveau, le même besoin ou les mêmes facilités. Il ne faut surtout pas qu’un élève décroche, perde confiance en lui ou bloque sur certains chapitres/aspects du programme.

Si nous parlons d’élèves en difficulté, il est primordial que l’élève se sente en confiance avec son professeur particulier pour tirer profit au maximum de ses cours. Il pourra revoir toutes les notions non assimilées en classe, lui poser les bonnes questions sans avoir peur de les poser.

La clé de la réussite est la confiance en soi. Le soutien scolaire permet donc principalement aux élèves qui manquent de confiance et ayant des lacunes dans une ou plusieurs matières, de les combler rapidement sans avoir à les accumuler au fil du temps. Le retour des élèves et des parents d’élèves que nous suivons me permet de conclure que les cours particuliers complètent efficacement l’enseignement classique."

Pensez-vous que le soutien scolaire ne s'adresse qu'aux élèves en difficulté ?

"Quand on parle de soutien scolaire, il s’agit principalement d’élèves en difficulté.  Les difficultés peuvent être importantes, minimes ou liées à d’autres paramètres (par exemple aux exigences d’un établissement). Il faut être précis car le soutien scolaire pour un élève n’aura pas la même définition que pour un autre élève. Un élève ayant 13 de moyenne peut juger avoir besoin d’un soutien scolaire alors qu’un autre va se contenter de cette moyenne.

Je préfère parler de cours particuliers et non juste du soutien scolaire car les cours particuliers englobent bien plus que ça. De l’aide aux devoirs aux plus jeunes dont les parents ont de longues journées de travail, les cours particuliers pour des élèves ayant un bon niveau et souhaitant se perfectionner pour atteindre des objectifs élevés , et bien sûr du soutien scolaire ponctuel pour les élèves ayant de petites lacunes ou régulier pour ceux qui en ont beaucoup."

Est-il une réponse à des lacunes de l'Education Nationale ou un privilège ?

"Je ne serais pas aussi catégorique. Le soutien scolaire est un complément nécessaire à l’Education Nationale. Aucun système n’est parfait,  il y a certes des lacunes dans le système, mais nous avons la chance d’avoir de bons enseignants avec un niveau d’études supérieures à leurs collègues européens.

Matelem travaille beaucoup en cours particuliers avec des enseignants en poste, vacataires, ou retraités et la qualité de leur enseignement est bien reconnue par nos clients. Il ne faut pas considérer le soutien scolaire ou les cours particuliers comme un moyen de combler les lacunes de l’Education Nationale ou comme un privilège pour certaines familles, mais comme un moyen utile et nécessaire pour répondre à une demande de plus en plus forte des familles de toutes origines sociales."

➜ Témoignage croisé parent/élève : «Ma fille a petit à petit repris confiance en elle»

Pour quelles raisons, selon vous, les parents d'élèves recherchent-il du soutien scolaire ?

"Comme précisé plus haut il y a plusieurs facteurs qui rentrent en jeu, sachant que ce ne sont pas uniquement les élèves en difficulté qui prennent des cours.

• Premièrement, avoir un bon diplôme est un critère important dans le système français d’où la nécessité de prendre des cours particuliers.

• Ensuite, instaurer une bonne routine de travail pour les enfants dont les parents ont de longues journées au travail.

• Un soutien scolaire est nécessaire pour les élèves en difficulté scolaire ou qui perdent confiance en eux.

• Les cours particuliers pour les élèves souhaitant se perfectionner pour atteindre des objectifs universitaires ou professionnels.

• Dernièrement et il faut l’admettre, une image de moins en moins bonne du système scolaire."

Comment recrutez-vous les professeurs de soutien scolaire ?

"Notre processus de recrutement s’appuie tant sur le niveau d’études de nos intervenants et que sur leurs qualités pédagogiques et humaines. La clé de la réussite scolaire passe par un enseignement de qualité que ce soit à l’école ou en cours particuliers (incluant une bonne relation entre l’élève et le professeur). Les cours particuliers représentent un coût pour les familles et nous devons donc y répondre efficacement par la qualité de nos intervenants et notre suivi.

Nous recrutons beaucoup d’intervenants pédagogiques issus de l’Education Nationale, ayant exercé dans un établissement public ou privé. Nous recrutons également des étudiants issus des Grandes Ecoles avec un niveau bac +3 minimum validé (en Ecole de Commerce, d’Ingénieur, Sciences Po, etc..) et une bonne expérience dans l’enseignement.

Par exemple, pour les enfants du primaire ayant des difficultés scolaires, nous proposons en priorité des Professeurs des Ecoles en activité ou à la retraite. Il faut également prendre en considération le fait que les parents peuvent avoir certaines exigences au niveau du choix de l’intervenant. Certains demandent des professeurs en poste, d’autres des étudiants.

Chaque intervenant mandaté par Matelem doit nous fournir une liste de justificatifs administratifs validée par notre équipe pédagogique lui permettant de dispenser des cours particuliers par notre intermédiaire. Notre rôle en tant qu’organisme privé est de proposer la meilleure solution possible pour un élève en fonction de plusieurs critères et du besoin recensé."

➜ Voir le dossier : Soutien Scolaire : comment trouver le bon prof ?

Donnez-nous 3 conseils pour bien choisir son professeur de soutien scolaire.

"Dans un premier temps, je dirais qu’un enseignant enthousiaste, avec de bonnes qualités pédagogiques et humaines, est essentiel pour dispenser des cours. Un critère important pour un bon soutien scolaire est la relation professeur-élève. Un professeur enthousiaste va tout de suite instaurer un climat de confiance avec son élève.

Dans un deuxième temps, il faut s’assurer que le professeur puisse suivre l’élève de manière régulière et tout au long de l’année scolaire. Il est contre-productif de changer d’intervenant fréquemment.

Dans un troisième temps, je dirais qu’il faut une personne à l’écoute des parents et faisant des bilans régulièrement. Au début des cours il faut se fixer des objectifs à atteindre. Les bilans permettent de voir s’ils sont atteignables, s’il faut les rehausser ou au contraire, les revoir à la baisse."