Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Ce qu'il faut savoir sur le décrochage scolaire

Ce qu'il faut savoir sur le décrochage scolaire

Le décrochage scolaire concernerait 98 000 jeunes en 2016 selon une estimation du ministère révélée ce lundi. Un chiffre élevé, mais qui continue de baisser tous les ans. Zoom sur ce phénomène.

Publié le 16 Novembre 2016 à 14h10 | | 0 avis

Ce qu'il faut savoir sur le décrochage scolaire

Qu’est-ce que le décrochage scolaire ?

Quand un élève sort du système scolaire sans qualification ni diplôme, on dit qu’il est concerné par le décrochage scolaire. La décision d’abandonner les bancs de l’école peut venir de difficultés ressenties tant au niveau scolaire que personnel. Les jeunes touchés par le décrochage scolaire sont plus souvent au chômage ou ont un emploi précaire puisqu’ils ne sont pas diplômés.

 

Combien de « décrocheurs » scolaires en France ?

Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l’Éducation nationale, s’est félicitée du cap symbolique qui vient d’être franchi : le nombre de "décrocheurs" scolaires est passé sous le seuil des 100 000 par an. En 2010, 140 000 jeunes étaient concernés, et ce chiffre continue de baisser chaque année. L’une des priorités du gouvernement était de diviser ce nombre par deux : bien que le résultat soit en dessous de l’objectif fixé, le pari est réussi selon Najat-Vallaud Belkacem, qui prévoit une nouvelle baisse pour la rentrée prochaine, avec moins de 80 000 jeunes concernés.

➜ À voir aussi : Collège : les devoirs à la maison, source d'inégalités et de stress ?

 

Comment le gouvernement lutte contre le décrochage scolaire ?

Le ministère de l’Éducation a mis en place plusieurs dispositifs pour aider les décrocheurs :

 

  • la possibilité de redoubler dans votre établissement si vous avez raté le brevet ou le bac,
  • la possibilité de conserver vos notes du bac égales ou supérieures à 10 pendant un an,
  • la possibilité d’effectuer un stage en entreprise tout en restant scolarisé,
  • le droit au retour en formation en étant conseillé et orienté sur reviensteformer.gouv.fr qui propose un rappel immédiat par les conseillers de l’Onisep.

 

Par ailleurs, des « micro-lycées » se sont développés pour vous aider si vous avez quitté le système scolaire depuis six mois ou plus et échoué au baccalauréat. Le manque d’encouragement de la part des professeurs est souvent pointé du doigt par les décrocheurs qui cumulent les difficultés scolaires depuis le collège. Ces micro-lycées représentent une ultime chance pour obtenir le bac dans des petites classes adaptées.

➜ À voir aussi : Décrochage scolaire irréversible : 7 pistes pour se réorienter

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis