Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le brevet 2014 : des premières annonces aux pu...

Le brevet 2014 : des premières annonces aux publications de résultats

Si les collégiens ne s’intéressent réellement au brevet que quelques semaines voir quelques mois avant l’examen, la rédaction, elle, a commencé à accompagner les candidats dès le mois de juillet 2013. Retour sur cette histoire qui est votre histoire.

Publié le 11 Juillet 2014 à 15h00 | | 0 avis

Le brevet 2014 : des premières annonces aux publications de résultats

digiSchool en soutien

L’aventure du Brevet 2014 a commencé le 27 juillet 2013 avec un article pour tout connaître de l’épreuve car certains d’entre vous s’en inquiètent bien tôt. Par la suite, à partir de la rentrée, digischool commence à proposer des tests pour réviser tout en continuant à relayer les informations. En décembre, la rédaction se mobilise même pour inciter à commencer les révisions.

Le 28 février 2014, nos équipes vont plus loin et publient une application pour Smartphone afin d’aider chaque collégien à réviser. L’application est un succès : près de 130 000 élèves l’ont téléchargé à ce jour depuis l’App Store ou le Google Play. Une telle effervescence est retrouvée à la fin du mois d’avril avec la publication des sujets du brevet de Pondichéry (Inde).


Le brevet, star people

De son côté, le brevet a connu une belle épopée. Celle-ci a commencé dès la première semaine de septembre avec l’annonce par le gouvernement que l’Éducation nationale allait revoir les programmes d’histoire-géographie pour les alléger.

Pour la suite, il faut attendre le mois de juin 2014. Là, alors que les collégiens n’ont pas encore composé, Denis Paget, membre du Conseil supérieur des programmes, annonce une bombe : le brevet pourrait disparaître prochainement. Pourtant, quelques jours après, Florence Robine, directrice générale de l’enseignement scolaire dément : « Le brevet ne va pas disparaître »


Épreuves et  résultats, toute une histoire

A quelques jours de l’épreuve, branle-bas de combat : sujets de l’année dernière, sujets probables et derniers conseils sont partagés. La veille du Jour J, nos équipes sont fin prêtes. Elles suivent vos réactions sur Twitter et relaient le conseil de Benoit Hamon d’enregistrer le match France-Equateur.

Le 25 juin, les épreuves commencent et les sujets débarquent petit à petit. D’abord celui d’histoire-géographie pour lequel aucun problème ne survient. En revanche, du côté de l’épreuve de français et alors que l’épreuve de philosophie du baccalauréat avait fuité, le sujet débarque plus tôt que prévu. Au programme : Maître Gims. Bien entendu, ce n’est qu’un canular et le vrai sujet de français est publié quelques temps après, à l’heure prévue.

Par la suite, les résultats se font attendre. Sur Twitter, les internautes s’impatientent et nos équipes redoublent alors d’ingéniosité pour apaiser les souffrances. Parmi tous les articles : la procédure de correction du brevet 2014. Finalement, les résultats métropolitains tombent, au goutte-à-goutte avec les résultats de l’Académie de Lille et de Nancy-Metz. Hélas, toutes les notes ne sont pas publiées par toutes les académies. Les dernières (Bordeaux, Paris et Versailles) publient en effet aujourd’hui ont trainé la patte.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis