Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Classement de Shanghai 2013 : 20 universités f...

Classement de Shanghai 2013 : 20 universités françaises présentes

Comme chaque année, l'université chinoise Jiao Tong a publié l'édition 2013 de son classement international des universités. Parmi les 500 établissements distingués, 20 sont français. La ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche se félicite de ce résultat.

19 Aout 2013 à 10h40 | | 0 avis

Classement de Shanghai 2013 : 20 universités françaises présentes

Peu de changement dans le classement

Le classement de Shanghai nouveau est arrivé ! Une fois encore, les universités américaines dominent largement la tête du classement, puisqu'elles sont 17 dans le top 20. Les 3 autres établissements sont les universités britanniques de Cambrige et Oxford et l'institut fédéral de technologie de Zurich, en Suisse. 

Le top 10 est le suivant :

  1. Université de Harvard (Etats-Unis)
  2. Université de Stanford (Etats-Unis)
  3. Université de Berkeley (Etats-Unis)
  4. Institut de technologie du Massachusetts - MIT (Etats-Unis)
  5. Université de Cambridge (Royaume-Uni)
  6. Institut de Technologie de Californie (Etats-Unis)
  7. Université de Princeton (Etats-Unis)
  8. Université de Columbia (Etats-Unis)
  9. Université de Chicago (Etats-Unis)
  10. Université d'Oxford (Royaume-Uni)

Un classement qui montre peu de variations par rapport à l'année 2012 : on note seulement que l'université de Berkeley et le MIT ont interverti leur place. Un classement sans surprise, donc. 

>> découvrez l'intégralité du classement


"Une méthodologie inadaptée"

Seules 20 écoles françaises parviennent à se faire une place parmi ces 500 universités reconnues même si, là encore, le résultat est à peu près le même que celui de l'année dernière. Pourtant, dans un communiqué, Geneviève Fioraso, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, se félicite de ce résultat. 

Et pour cause, selon la ministre, la méthodologie de ce classement est inadaptée au modèle français et favorise les universités anglo-saxonnes :

  • accent mis sur un faible nombre d’universités, les universités de recherche, sans prise en compte des recherches menées dans les organismes beaucoup plus développés en Europe et notamment en France (le CNRS est au 1er rang mondial pour les publications scientifiques),
  • sous-représentation des recherches en sciences humaines et sociales et surreprésentation des recherches en science de la vie. En France, les recherches en sciences de la vie sont menées en grande partie par les organismes de recherche : CNRS, INSERM, Direction des sciences du vivant du CEA, INRA, Ifremer, Institut pasteur, CHU…
  • non prise en compte de l’enseignement, du nombre d’étudiants accueillis, de leur insertion professionnelle. Le classement de Shanghai s’intéresse aux universités sélectives, voire très sélectives.

C'est notamment pour accroître le rayonnement des universités françaises qu'a été lancé, en février, le classement européen U-Multirank


Quelle place pour les universités françaises ?

On compte aujourd'hui 4 établissements français dans le top 100 de ce classement :

  • Université Pierre et Marie Curie (37ème)
  • Paris Sud (39ème)
  • Ecole normale supérieure (71ème)
  • Université de Strasbourg (97ème - entrée)

Les universités de Paris Diderot et Grenoble I – Joseph Fourier restent classées entre la 100ème et la 150ème place. La ministre souligne la remontée de l’Ecole Polytechnique à la 298ème place et de l’université de Nice Sophia-Antipolis à la 399ème, ainsi que l’apparition au 208ème rang de l’université de Bordeaux.

Elle se félicite enfin du retour dans le classement de l’Ecole normale supérieure de Lyon, qui se classe directement dans le top 300.

Crédits photo : © william87 - Fotolia.com

 

accent mis sur un faible nombre d’universités, les universités de recherche,
sans prise en compte des recherches menées dans les organismes beaucoup
plus développés en Europe et notamment en France (le CNRS est au 1er rang
mondial pour les publications scientifiques),
- sous-représentation des recherches en sciences humaines et sociales et surreprésentation des recherches en science de la vie. En France, les recherches
en sciences de la vie sont menées en grande partie par les organismes de
recherche : CNRS, INSERM, Direction des sciences du vivant du CEA, INRA,
Ifremer, Institut pasteur, CHU…
- non prise en compte de l’enseignement, du nombre d’étudiants accueillis, de
leur insertion professionnelle. Le classement de Shanghai s’intéresse aux
universités sélectives, voire très sélectives

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis