Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Sorties ciné du 10 octobre : "God bless Americ...

Sorties ciné du 10 octobre : "God bless America", un road-movie jubilatoire

Comme chaque mardi, la rédaction vous propose sa sélection cinéma. Cette semaine, cap sur « God bless America » de Bob Goldthwait.

09 Octobre 2012 à 10h32 | | 0 avis

Sorties ciné du 10 octobre :

« God Bless America »

Le troisième film de Bob Goldthwait est un voyage à travers la stupidité de la société américaine. Drôle et cruel !

Le synopsis

Frank apprend qu’il est gravement malade, il n’a pas de boulot et pas de famille. Il n’a plus rien à perdre et décide d’assassiner les personnes les plus stupides et méchantes qui vont croiser son chemin. Il est rejoint par Roxy, une lycéenne en révolte, qui devient sa complice. Ils partent sur la route de la bêtise à l’américaine et décide d’éliminer tous ceux qu’ils considèrent comme des détritus de la société.

Une anecdote

Dans le film, Frank décide de tuer les personnes qu’il juge inutiles à notre société et commence par une starlette de téléréalité. Néanmoins, le propose du réalisateur n’est pas de dire qu’il ne faut pas regarder ces programmes mais plutôt : « n’y a-t-il rien de mieux à faire ? ». « God bless America » a été présenté au Festival de Toronto 2011. Il a également été présenté au Festival du Film de Deauville en compétition officielle et à l’Etrange Festival. 

Pourquoi ça va marcher ?

Parce que cette virée sanglant contre la bêtise crasse dénonce une société américaine qui part en vrille. Elle se révèle alors particulièrement jubilatoire et subversive. L’humour noir et la cruauté des personnages tapent dans le mille.

La bande-annonce

 


Les autres films qui sortent ce mercredi 10 octobre 2012

 

LES AUTRES FILMS DE LA SEMAINE
DANS LA MAISON

Un professeur de français demande à ses élèves de lui écrire des rédactions. Un garçon de 16 ans s’immisce dans l’intimité d’un élève de sa classe et en fait le récit à son prof. Cependant, l’intrusion du jeune homme dans cette famille va déclencher des évènements auxquels personne ne s’attendait.

Anecdote :« Dans la maison » aborde notamment le thème du voyeurisme. Le prof de français et sa femme sont, au début, fascinés par les récits décrivant la vie de l’autre famille. Ce film a reçu le Coquillage d’Or du meilleur film du Festival de San Sebastian 2012.


 

TED

Enfant, John Bennett a souhaité que son ours en peluche, Ted,  s’anime et devienne son meilleur ami. Son rêve se réalisa. Trente ans plus tard, l’omniprésence de Ted envenime la relation qu’entretient John avec Lori. Lori lui demande de choisir. John parviendra-t-il à faire une croix sur son enfance et à devenir un homme ?

Anecdote : Dans ce film, Ted est un ours en peluche qui n’aime rien d’autre que boire, fumer et glander devant la télévision et sa voix est doublée par Seth MacFarlane, le réalisateur lui-même. Dans la version française du film, Ted et doublé par Joey Starr.


 

TOUS LES ESPOIRS SONT PERMIS

Kate et Arnold sont ensemble depuis plus de trente ans. Kate rêve de resserrer les liens avec son mari. Pour ce faire, ils partent une semaine faire une thérapie de couple. Arnold est difficile à convaincre, il faut tout reprendre à zéro !

Anecdote : C’est la deuxième fois que Meryl Streep collabore avec le réalisateur David Frankel. En effet, c’était déjà lui qui dirigeait l’actrice dans « Le diable s’habille en Prada », en 2007.

V.B

 

Source : Allocine.fr

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis