Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

« Red », un film déjanté de Robert Schwentke

« Red », un film déjanté de Robert Schwentke

25 Novembre 2010 à 00h00 | | 0 avis

« Red », un film déjanté de Robert Schwentke

Ex-agents secrets au service des États-Unis, Frank Moses (Bruce Willis), Joe Matheson (Morgan Freeman) et Marvin Boggs (John Malkovich) mènent de paisibles retraites jusqu’à ce que le passé les rattrape. Si Morgan Freeman et John Malkovich ont pris un sacré coup de vieux, Bruce Willis, lui, n’a pas pris une ride à défaut de ne plus avoir de cheveux, dans un rôle qui lui colle à la peau depuis la saga Die Hard.

Red, film d'action pour vieux ?

red Bruce Willis Morgan Freeman John Malkovich

Prises d’otages, courses poursuites et échanges de tirs musclés rythment Red, un film d’action haletant dans lequel les « vieux » n’ont rien à envier à la nouvelle génération d’hommes super-entraînés. Avec un Bruce Willis au meilleur de sa forme, un Morgan Freeman à l’instinct plus affuté que jamais et un Malkovitch survolté, Red est loin du constat nostalgique des films qui, à l’instar de The Expendable (sorti en août dernier), rappellent à l’affiche les stars aux bras musclés des années 1980-90. Bien au contraire, Red joue avec humour de l’âge de son trio complété par Helen Mirren (dans le rôle de Victoria) plus rayonnante que jamais dans le rôle d’une tueuse à la retraite qui n’arrive pas à décrocher.

Red, ou Retraité Extrêmement Dangereux, multiplie les scènes coquasses. De Malkovich qui se promène avec un cochon en peluche rose fluo, à Malkovich en nattes blondes dans une brouette tirée par Bruce Willis… Toujours dans la surenchère, la rhétorique filmique du film d’action est poussée à bout, sans jamais tomber dans la caricature. Si rien n’est en trop, rien ne manque cependant à cet hommage au genre : c’est main dans la main que l’ex-agent du KGB et de la CIA comptent régler leurs comptes aux méchants. Après Salt (sorti en août dernier), dans lequel Angelina Jolie incarnait un agent russe qui sauve le président des États-Unis, preuve est faite que les russes ont la côté à Hollywood.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis