Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Film rusé à déguster sans modération

Film rusé à déguster sans modération

Sorti les 17 février dernier, Fantastic Mister Fox a su renouveler le genre du vrai film d'animation. Wes Anderson livre une adaptation léchée du roman fantastique de Roal Dahl, Maître Renard. A découvrir et redécouvrir.

03 Mars 2010 à 19h12 | | 0 avis

Film rusé à déguster sans modération

Fantastic Mister Fox

Trois années. Il aura fallu trois années à Wes Anderson pour adapter à l'écran son Fantastic Mister Fox. Au départ, l'univers des marionnettes est surprenant. Surprenant pour nos yeux habitués voire trop habitués aux décors numériques et images de synthèse à chaque plan. Ici, pas de triches, chaque séquence se fait image par image avec des manipulateurs chevronnés. Au total, le film aura réclamé 150 décors, près de 4000 accessoires et 500 marionnettes. Un véritable chantier.

Le décor est vite planté. Le ton est rapidement donné. Servis par les voix de George Clooney et Meryl Streep, Mr et Ms Fox apprennent les rouages d'une vie à deux. L'installation dans un foyer, un enfant ou plutôt un renardeau... et les ardeurs et le grain de folie d'un Mister Fox que sa tendre moitié doit calmer. Les dialogues font mouche, l'humour est pince-sans-rire et le héros tout de roux vêtu est tout simplement fantastique (comme son nom l'indique). En proie à trois exploitants, sans pitié et sans cervelle, la famille Fox, assistée d'un opossum névrosé et d'un blaireau flegmatique, vont devoir unir leurs forces pour préserver leur forêt. On rigole, on s'émeut, on s'étonne face à l'évolution de cette petite histoire à la fois simple et profonde.

Une animation fluide pour un renard plus vrai que nature

Mention spéciales à cet univers d'animation "traditionnel" et émouvant à la fois . Les mouvements des personnages sont d'une fluidité épatante, les musiques entraînantes et les bruitages d'une justesse remarquable. Pour l'anecdote, les dialogues ont d'ailleurs été enregistrés à l'air libre, dans une grange ou dans la forêt pour donner plus de réalité et de naturel aux répliques.

Un petit bijou d'animation qui encourage à se pourlécher les babines en sortant de la salle. Comme pour faire ressortir son côté animal. Car là est tout le talent du film, ces renards gouvernés par leur instinct nous font étrangement penser à nos comportements humains. Et au final, on en vient à se demander qui est le plus rusé des deux. L'Homme ou la Bête? A moins que ce ne soit l'homme bête...

 

Stéphanie Perrin

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis