Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

Révisez sur digiSchool :

Bac Brevet BTS

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Erzsébet Bathory adaptée au cinéma !

Erzsébet Bathory adaptée au cinéma !

03 Mai 2010 à 17h05 | | 0 avis

Erzsébet Bathory adaptée au cinéma !

Encore une histoire qui devrait plaire aux historiens en herbe !

Amateurs de cinéma et adeptes des fresques historiques, voici une réalisation qui devrait vous faire plaisir. Pourtant loin d'être connu dans les livres d'Histoire et inconnu de nos programmes historiques, le personnage de la comtesse Erzsébet Bathory est pourtant réputé hors de nos frontières. Rendue tristement célébre par son étroit rapport avec l'histoire du vampirisme ou encore du monde des tortures, la réalisatrice Julie Delpy nous ramene au coeur d'une des plus noires anecdotes de l'histoire de Hongrie.

La Comtesse

Selon la légende, la comtesse Erzsébet Bathory, l'une des femmes les plus influentes dans la Hongrie du XVIIe siècle, se baignait dans le sang de jeunes vierges pour préserver sa fraicheur et sa beauté.

Résultat, elle fut condamnée à l'emprisonnement à vie en 1611 et mourut emmurée dans son château ... Un destin tragique hors du commun, dont l'actrice et réalisatrice Julie Delpy, à qui l'on doit le très réussi 2 Days in Paris, s'empare en tentant d'en percer le mystère et les contradictions, à la fois devant et derrière la caméra.

Aperçu historique

Dite épileptique et en proie à des accès de fureur sanguinaire, le personnage d'Erzsébet est un peu dénaturé par le simple rapport à la jeunesse éternelle. Emprunt de magie noire et d'un entourage peu recommandable, la comtesse cherche sans cesse un moyen de calmer ses douleurs et ses crises à répétition.

Un fait occulté par le film reste cependant la Vierge de Fer, fameuse machine inventée par la  comptesse pour faciliter les supplices des jeunes vierges en vue de ses bains de sang.

Un nouvel élan du cinéma qui annonce le retour des fresques noires des anecdotes oubliées de l'histoire ! Après Vlad Dracula et la comptesse sanglante, qu'est que le cinéma retracera prochainement : la fameuse histoire de Barbe Bleue - Gilles de Rais ?

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis