Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Black Swan, le film sur la danse que votre peti...

Black Swan, le film sur la danse que votre petite soeur n'ira pas voir

Le dernier film, Black Swan, de Darren Aronofsky ne sort en France que demain, mais les étudiants expatriés outre-Atlantique ont eu le privilège de le découvrir dès le mois de décembre.

08 Février 2011 à 07h47 | | 5 avis

Black Swan, le film sur la danse que votre petite soeur n'ira pas voir

La plupart d’entre vous connaissent certainement Requiem for a Dream, le plus connu des films de Darren Aronofsky. Dans Black Swan, certes on ne parle plus de drogue  dures, mais les personnages vivent tout de même dans un monde très éprouvant, physiquement et mentalement : celui de la danse.


Black Swan : le récit d'une simple danse ?

Que celles et ceux qui sont nostalgiques des cours de danse du mercredi après-midi de leur enfance passent leur chemin, Darren Aronofsky filme le milieu professionnel du ballet, celui auquel on n’appartient qu’en lui sacrifiant tout. Pour ce qui est des sacrifices, Nina (interprétée par Natalie Portman) n’a pas fait les choses à moitié : chaque instant de sa vie est consacré à la danse, des orteils qu’on fait craquer au réveil jusqu’à la petite ballerine qui tourne sans fin dans la boîte à musique qui l’endort tous les soirs.

Et tous ces sacrifices risquent de ne pas suffire.  Le directeur artistique du ballet de New York, Thomas Leroy (Vincent Cassel) a en effet décidé de remplacer la précédente danseuse étoile de la troupe pour offrir une nouvelle version du célèbre Lac des Cygnes. Nina semble être la danseuse idéale pour interpréter le rôle du Cygne blanc, symbole de l’innocence. Mais sa technique impeccable ne suffit pas, il faut également qu’elle danse le Cygne noir, rivale amoureuse du Cygne blanc, sensuelle et calculatrice – celle qui, dans l'histoire, gagne le cœur de l’homme qui devait épouser le Cygne blanc, poussant finalement cette dernière au suicide.

Celle que tout destine à interpréter le Cygne noir, c’est Lily (Mila Kunis), qui vient seulement d’arriver dans la troupe. Elle danse avec moins de précision mais elle dégage une sensualité qui ne laisse pas le directeur artistique indifférent.


Un thriller psychologique

Lorsque Nina est désignée pour le rôle principal malgré cette "imperfection" que lui reproche Thomas Leroy, le thriller psychologique commence. Les autres danseuses jalouses multiplient les coups bas pour la déstabiliser.

Le stress ne cesse jamais puisqu’à la maison, c’est sa mère tyrannique qui maintient la pression en tentant d’accroître encore son emprise sur sa fille : elle-même ancienne danseuse, elle ne vit plus que par procuration à travers la carrière de sa fille, prétendant qu’elle a sacrifié son propre talent pour elle, refusant de reconnaître que Nina est plus douée.

Et puis il y a Lily, toujours présente, toujours plus belle, plus détendue, plus voluptueuse. Nina est obsédée par cette autre danseuse qui lui ressemble tant par certains côtés mais représente aussi tout ce que Nina n’ose pas être, dire et faire. C’est à la fois une amie et une rivale, une sorte de double maléfique.

Rapidement, Nina à ne plus très bien distinguer les faits objectifs de ses craintes. L’angoisse ne la quitte pas et l’écartèle entre son désir de perfection et la tentation de laisser s’exprimer la partie plus sombre de sa personnalité.


Natalie Portman couronnée au Golden GlobeNatalie Portman Black Swan

Natalie Portman a reçu le Golden Globe de la meilleure actrice dans un film dramatique pour ce rôle impressionnant. Black Swan avait également été nominé comme meilleur film dramatique et Darren Aronofsky aurait pu remporter le Golden Globe du meilleur réalisateur si David Fincher ne l’avait pas eu pour The Social Network.


 

Mon film préféré

Ayant vu les deux films et les ayant beaucoup aimé, j’ai préféré Black Swan – pas seulement à cause de mon prénom, j’ai également de vrais arguments : les deux actrices principales forment un duo ambigu et fascinant ; les thèmes de la recherche de la perfection et du choix entre le « raisonnable » et le plaisir ne sont pas restreints au monde de la danse et peuvent s’appliquer à bien d’autres expériences.

Darren Aronofsky met lentement en place une tension qui ne lâche pas le spectateur  et joue sans cesse à osciller entre la réalité et l’impossible, faisant preuve d’une créativité qui, si elle en laissera certains dubitatifs, fera vivre un moment exceptionnel à ceux qui accepteront de se laisser entraîner.


Lisez aussi

Les avis sur cet article
bbjaune

20 / 20

Même pour un garçon septique d'allé voir ce film et bien je le conseil et ne regrette pas !
Par

bbjaune

- le 08 Novembre 21h47
Swan

20 / 20

Ah je suis contente que tu aies aimé ! J'avoue tout : pour l'instant je ne l'ai vu que sur mon ordi, mais je crois bien que je vais craquer et quand même dépenser 13$ pour aller le voir en salles... (oui je vis à New York et c'est atrocement cher le ciné là-bas, ne vous plaignez plus jamais de devoir payer 6 euros !!)
Par

Swan

- le 02 Mars 20h22
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis