Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un bébé meurt de dénutrition en Isère

Un bébé meurt de dénutrition en Isère

Un bébé de 10 mois est décédé mardi 20 avril en Isère, suite à un état de dénutrition et déshydratation sévère, révèle le quotidien Le Dauphiné Libéré. La mère aurait été hospitalisée pour overdose tandis que le père aurait quitté le domicile familial une semaine auparavant. Avant le drame, les services sociaux avaient été saisi.

28 Avril 2010 à 11h21 | | 0 avis

Un bébé meurt de dénutrition en Isère

 

Une information judiciaire vient d'être ouverte suite au décès d'un nourrisson de 10 mois la semaine passée. Il avait été découvert dans une maison de Péage-de-Roussillon, une petite commune iséroise. Il avait été transporté au centre hospitalier de Vienne où il est décédé, selon l'AFP.

 

D'après les résultats de l'autopsie, sa mort serait due à un "état de déshydratation sévère et de dénutrition", rapporte Le Dauphiné Libéré. Un drame survenu alors que le père du bébé, consommateur de drogue, était absent la semaine du drame. La maman quant à elle est encore hospitalisée pour overdose. Elle serait enceinte d'un troisième enfant.

 

Les parents du nourrisson décédé se drogueraient

 

Les parents étaient connus des services sociaux, leur premier enfant ayant été placé en famille d'accueil. Pour le second, les services sociaux avaient de nouveau été saisis et une requête avait été faite auprès du juge qui avait ordonné la mise en place d'une assistance éducative renforcée. A savoir, la visite d'une assistante sociale au domicile tous les deux jours. Mais la procédure aurait mis plus d'un mois à se mettre en place, expliquant ainsi qu'aucun secours au nourrisson n'ait été porté.

 

Une enquête auprès de l'association de la Sauvegarde de l'Enfance, en charge de diligenter une assistante sociale, a été lancée par le conseil général de l'Isère, pour comprendre le pourquoi d'un tel délai qui aura été fatal au bébé.

Le parquet de Grenoble a ouvert une information judiciaire pour privation de soins ayant entraîné la mort par ascendant.

 

S.P avec agence

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis