Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Six membres d'une famille assassinés

Six membres d'une famille assassinés

 

31 Mai 2010 à 16h53 | | 0 avis

Six membres d'une famille assassinés

 

Le drame s'est abattu sur la Vendée. Dimanche, un médecin généraliste de 34 ans, son épouse et ses quatre enfants ont été retrouvés morts dans leur maison. La piste du drame familiale est privilégiée. Le médecin aurait probablement tué son épouse et ses quatre enfants avant de mettre fin à ses jours à Pouzauges (Vendée), selon les enquêteurs.



Dimanche, le grand-père maternel voyant l'absence de ses enfants à un repas de famille se rend chez eux et fait la macabre découverte. Les six membres de la famille ont été tués, dont Emmanuel Bécaud, médecin père de famille, retrouvé pendu.

 

Un drame avec des signes annonciateurs semble-t-il. "Depuis quelques jours ou quelques semaines", le docteur Emmanuel Bécaud avait "affiché un certain état de fatigue ou de tension peut-être lié à un stress professionnel important". Au lendemain de la découverte des corps du médecin, de sa femme et ses quatre enfants, le procureur de la République Xavier Pavageau, a levé le voile ce lundi sur les premières interrogations quant aux circonstances du drame lors d'un point presse fait sur les lieux.

 

Le médecin aurait tué sa femme et ses quatre enfants avant de se pendre

 

La mère, âgée de 35 ans, "aurait fait l'objet de violences particulièrement importantes avec un objet contondant et aurait été égorgée". Quant aux quatre enfants de 3, 5, 7 et 9 ans, ils "ont été retrouvés chacun dans leur chambre respective, ils seraient évidemment sous toute réserve des examens complémentaires décédés de violences importantes occasionnées par un objet contondant sur leur visage, sur leur tête". Le père avait été retrouvé pendu, thèse visiblement étayée: "les premiers éléments que nous avons laissent penser qu'il est bien décédé" par pendaison, a noté le procureur.

 

Aucune trace d'intervention extérieure n'a été relevée ce qui corrobore la thèse du drame familial. La famille Bécaud habitait depuis une dizaine d'années à Pouzauges, dans une maison récente située dans un lotissement en construction. Le médecin exerçait dans une commune des environs. La famille était en apparence, sans histoire.

 

S.P avec agence

 

Crédits : georgie/nokoma

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis