Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

Révisez sur digiSchool :

Bac Brevet BTS

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Nancy : le GUD incite au tabassage des homosexuels

Nancy : le GUD incite au tabassage des homosexuels

Entre le 24 et le 25 mai, des affiches à caractères homophobes ont été placardées sur le campus de l'université de Lettres et Sciences Humaines à Nancy. Ces actes ont été revendiqués sur les réseaux sociaux par une organisation étudiante d'extrême droite.

03 Juin 2013 à 15h38 | | 0 avis

Nancy : le GUD incite au tabassage des homosexuels

Des messages de haine

"Mariage, adoption, pas question ! Non aux enc... !". Voilà ce qu'on pouvait lire sur ces affiches, placardées un peu partout sur le campus de l'université de Nancy. Paroles extrêmement violentes, accompagnées d'une image toute aussi violente, celle d'un homme en noir tabassant un autre en rose, dont le sang jaillit de sa tête.

La direction de l'université à décidé de porter plainte contre GUD, « syndicat étudiant » d'extrême droite, soutenue par la ministre de l'enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, qui a fermement condamné ses actes homophobes vendredi dernier : « Aucune discrimination, aucun appel à la haine ne peut être toléré dans l'enceinte de l'université, lieu de formation, d'échanges, de tolérance et d'universalité, encore moins qu'ailleurs. »

Le Groupe Union Défence (GUD) a largement revendiqué cette action sur sa page Facebook, ce qui n'a rien d'étonnant puisque les membres de ce groupe n'en sont pas à la première action violente et haineuse.


Un ancien groupe refait surface

Depuis 2000, on avait plus entendu parler du GUD après que l'université ait portée plainte pour « incitation à la haine raciale », suite à plusieurs actions menées au sein de l'université : tracts, saccage de locaux, menaces physiques et verbales... En 2012, c'est reparti, de nouveaux tracts et autocollants « Sauvez la France en sauvant sa jeunesse » ont refait surface sur le campus.

Le Figaro avait déjà publié un article sur d'autres manifestations de violence du groupe relayé par Media Etudiant. Le GUD avait répondu par un communiqué assez étrange intitulé : "le Figaro désinforme et diffame", qui ne discrimine pas franchement leur groupe...

Crédits : © tribalium81 - Fotolia

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis