Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

Révisez sur digiSchool :

Bac Brevet BTS

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les universités Belges se plaignent du manque ...

Les universités Belges se plaignent du manque de corps légués à la science

La médecine semble être encore aujourd'hui une orientation en vogue.

29 Juillet 2010 à 10h15 | | 0 avis

Les universités Belges se plaignent du manque de corps légués à la science

Pour preuve, les factultés de médecine belges font face à un boom des inscriptions alors même que de moins en moins de gens font le choix de léguer leur corps à la science.

Les universités se retrouvent donc face à un problème de taille: Trop d'étudiants et pas assez de sujets pour leurs travaux pratiques.

 


 

Une pénurie de corps dans les facultés qui peut s'expliquer:

Il semblerait que les gens, avec l'allongement de leur espérance de vie, ne voient plus de réel intérêt à donner leur corps à la science qui est déja bien avancée.

Or, ceci est une analyse très erronée, probablement due à un manque d'informations, car la médecine a encore à faire face à de nombreux enjeux : La formation des médecins de demain en est un important, tout comme la découverte de solutions pour soigner/erradiquer les cancers ou le sida...

De plus, il semblerait qu'en période de crise, les frais de transfert des corps vers les facultés, -a la charge des proches- devienne rédhibitoires, ce qui est très grave, comme l'explique un professeur de l'université de Bruxelles:

"Nous n'avons plus suffisamment de corps pour répondre à la fois aux tâches d'enseignement et de recherche. Par conséquent, nous devons être très sélectifs dans les demandes des chercheurs. Priorité est donnée aux étudiants"

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis