Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

La Norvège, nouveau paradis des mamans

La Norvège, nouveau paradis des mamans

 

05 Mai 2010 à 11h39 | | 0 avis

La Norvège, nouveau paradis des mamans

 

Chaque année, l'organisation Save the children publie son classement des « meilleurs et pires endroits pour être mère ». Ce lundi, l'organisme a affirmé que "C'est en Norvège et en Australie que vivent le mieux les mamans". En lanterne rouge : l'Afghanistan qui ne serait pas un havre de paix pour ces dames et leur progéniture.

 

Dans son rapport intitulé "Etat des mamans du monde 2010", l'ONG Save the children passe au crible 160 pays. Selon son communiqué diffusé lundi depuis Dakar, le Top 10 des paradis terrestres où accoucher sont "la Norvège [qui] occupe la première place, suivie par l'Australie, l'Islande, la Suède, le Danemark, la Nouvelle-Zélande, la Finlande, le Pays-Bas, la Belgique et l'Allemagne". Pourtant le pays le plus « pondeur » de l'Union européenne, la France occupe la 12e position, juste derrière l'Irlande. A croire que les Leprechauns sont meilleures nourrices que les baguettes et autres camemberts...


Parmi les dix plus mauvais élèves, l'Afghanistan est lanterne rouge. Devant lui, « le Niger, le Tchad, la Guinée-Bissau, le Yémen, la République démocratique du Congo, le Mali, le Soudan, l'Erythrée et la Guinée équatoriale".

 

La Norvège et l'Australie se distingueraient par la qualité de vie offerte aux mamans

 

Outre ce classement des bonnes et mauvaises pouponnières mondiales, l'organisation propose des pistes pour "améliorer la situation des mamans et nouveau-nés en Afrique ". A savoir "miser davantage sur le déploiement et la formation du personnel de santé féminin".

Save the children avance l'exemple suivant : "En Ethiopie, 6% seulement des naissances sont assistées par du personnel de santé qualifié tandis que celui-ci est présent pratiquement pour chaque naissance en Norvège". De même, "au Niger, les femmes reçoivent moins de quatre ans d'éducation formelle" tandis qu'"en Australie et en Nouvelle-Zélande, chaque femme passe en moyenne plus de 20 ans à l'école".
L'organisation souahite au travers de ce classement lancer "un appel urgent en vue d'augmenter le nombre d'agents de santé de base dans les nations les plus pauvres du monde" et multiplier les endroits où maternité rime avec bien-être.

 

S.P avec AFP

digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis