Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Facebook une nouvelle fois accusé

Facebook une nouvelle fois accusé

Pourtant très largement utilisés par les internautes, les réseaux sociaux n'ont plus autant la côte, et les critiques vont crescendo. C'est notamment le cas pour Facebook, géant dans le monde des réseaux sociaux, une nouvelle fois accusé de ne pas tenir ses promesses en matière de respect de la vie privée de ses utilisateurs.

25 Octobre 2011 à 11h30 | | 5 avis

Facebook une nouvelle fois accusé

1200 pages de données personnelles

La plainte vient cette fois d'un étudiant autrichien, Max Schrems. Après avoir assisté à une conférence de presse, cet étudiant en Droit décide de demander à Facebook une copie de l'ensemble des données que le réseau social possède sur lui depuis son inscription, trois ans auparavant.

Lorsqu'il reçoit le CD et les 1200 pages qui le composent, la surprise est de taille : en trois ans d'activité, Facebook n'a rien omis. La liste va des groupes rejoints aux discussions instantanées, en passant par les "pokes", les "likes", les amis ajoutés et les évènements auquels il a participé.

C'est lorsqu'il s'aperçoit que même les informations ou les messages qu'il avait supprimé n'ont pas disparus que Max Schrems décide de réagir. Par vingt-deux fois, il déposera sa plainte à l'encontre de Facebook auprès de la Commission de la Protection des Données en Irlande, pays où s'est installée la filiale européenne du réseau social.

La réaction de Facebook est immédiate, le site se défend de toute mauvaise utilisation des données de ses utilisateurs, et promet que les données conservées ne le sont que pour des raisons techniques.

 


 

Atteinte à la vie privée ?

Pour Max Schrems, l'affaire est claire. Facebook, en réclamant autant d'informations de la part de ses utilisateurs, en cherchant à se synchroniser sur les téléphones mobiles, en forçant presque l'envoi d'invitations à des 'amis' ou encore en gardant la trace de toutes les requêtes lorsque des utilisateurs recherchent des personnes, ne cherche ni plus ni moins qu'à utiliser tous ces renseignements pour remplacer des profils existants et les remplacer par des profils d'individus pourtant non-utilisateurs, profils dits "fantômes".

Qu'il le veuille ou non, chacun se retouvera ainsi sur Facebook, sans même être prévenu

Si l'enquête lancée par l'Autorité de protection de la vie privée irlandaise devait arriver à une telle conclusion, Facebook serait poursuivi, condamné, et contraint à payer une amende de 100 000 euros, une punition plutôt minime pour le réseau social.

En revanche, être reconnu coupable jetterait un discrédit sur l'image du plus grand réseau social au monde, qui a déjà fait l'objet d'autres procédures. C'est notamment le cas en Allemagne où l'Agence de protection des données personnelles d'Hambourg a laissé jusqu'au 7 Novembre au géant américain pour modifier sa fonction de reconnaissance vocale, jugée comme violant le droit allemand et européen.

Les avis sur cet article
cocote007

20 / 20

MSN est réellement en baisse par rapport à FACEBOOK mais Twitter revient ou commence à venir en tête du classement !
Par

cocote007

- le 02 Février 07h19
cocote007

20 / 20

Pourtant, Facebook est le meilleur site internet de blog !
Par

cocote007

- le 17 Janvier 19h50
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis