Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Après 3 mois de détention, Sevil Sevimli est ...

Après 3 mois de détention, Sevil Sevimli est enfin libre

Détenue depuis le 10 mai 2012, Sevil Sevimli a enfin été libérée selon son comité de soutien. Etudiante franco-turque en Erasmus, elle avait été emprisonné pour des liens supposés avec une organisation clandestine d'extrême-gauche.

07 Aout 2012 à 09h56 | | 0 avis

Après 3 mois de détention, Sevil Sevimli est enfin libre

Même libre, elle ne sait toutefois toujours pas si son retour en France est possible. La date de son procès était fixée au 26 septembre...

MediaEtudiant.fr vous donne plus d'informations sur cette libération inattendue.

 

L'étudiante franco-turque libérée par Ankara

C'est peut-être la fin du cauchemar pour Sevil Sevimli. L'étudiante lyonnaise a en effet été libérée lundi selon son comité de soutien.

Sinem Elmas, son amie d'enfance, raconte ce qu'il s'est passé : 

"Des gardiens sont venus la voir avec ses 3 autres camarades dans leur cellule. Ils leur ont dit 'vous prenez vos affaires et vous sortez'. On ne sait pas encore quand elle reviendra en France, on ne sait pas si elle a le droit de rentrer".

La famille de l'étudiante ne s'y attendait pas, d'autant qu'elle apprenait quelques heures auparavant la date du procès, fixée au 26 septembre.


Ce qu'on reproche à Sevil Sevimli

Âgé de 20 ans, l'étudiante franco-turque était partie en échange Erasmus à l'université Anatolie d'Eskisehir. Elle cherchait ainsi à mieux connaître son pays d'origine...

Le 10 mai 2012, elle a été incarcérée avec 5 autres jeunes. On lui reprochait d'avoir participé à un défilé légal pour le 1er Mai, à un concert du groupe Yorum (300000 spectateurs) et à un pique-nique d'une association étudiante. Les autorités d'Ankara la soupçonnaient par conséquent d'appartenir à l'organisation armée d'extrême-gauche DHKP-C.

Risquant plus de 12 ans de prison, son dossier était pourtant classé confidentiel...

 


Des inquiétudes après la dégradation de son état de santé

Souffrant d'asthme et d'hypothyroïde, l'état de santé de l'étudiante inquiétait ses proches. Selon eux, Sevil Sevimli a "grossi à vue d'oeil", ce qui montrerait qu'elle "n'était pas soignée".

Une pétition a récolté 13 000 signatures

Depuis quelques semaines, la pétition "Libérez Sevil Sevimli" permettait de lui adresser son soutien à cette adresse.

Initiée par Reynald Beaufort, elle a été envoyée samedi avec plus de 13 000 signatures. Les destinataires étaient le ministre des Affaires étrangères et la ministre du Droit des femmes.

 

Crédits photos : AFP

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis