Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

Révisez sur digiSchool :

Bac Brevet BTS

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Depuis le 9 mai 2012, une étudiante Erasmus es...

Depuis le 9 mai 2012, une étudiante Erasmus est détenue en Turquie

L'Université Lyon 2 est sous le choc. Une de ses étudiantes est détenue en Turquie depuis le 9 mai 2012, alors qu'elle participe au programme Erasmus. Elle risque jusqu'à 12 ans de prison pour "collusion avec une organisation terroriste".

02 Juillet 2012 à 16h50 | | 0 avis

Depuis le 9 mai 2012, une étudiante Erasmus est détenue en Turquie

 

Sevil Sevimli, une étudiante en détresse

Sevil Sevimli est une étudiante en Information-Communication de l'Université Lyon 2. Comme beaucoup d'autres, elle participe actuellement au programme Erasmus. Sa destination : l'université d'Eskisehir dans le nord de la Turquie. Ce pays lui tient à coeur puisque ses parents sont turcs. Elle a donc une double-nationalité.

Durant son séjour d'études, la jeune femme vit normalement. Parmi ses activités, elle participe :

  • à un défilé légal pour le 1er Mai
  • à un concert du groupe Yorum (300000 spectateurs)
  • à un pique-nique d'une association étudiante
  • à coller une affiche pour la gratuité de l'enseignement

C'est ce que lui reproche les autorités d'Ankara. Ces activités seraient ainsi proches du parti révolutionnaire DHKP-C, organisation d'extrême-gauche interdite.


600 étudiants turcs emprisonnés comme elle

Depuis le 9 mai 2012, l'étudiante lyonnaise est donc détenue en prison. Son dossier est inaccessible et les visites sont interdites.

Malheureusement, Sevil Sevimli n'est pas la seule dans ce cas. Comme elle, ce sont plus de 600 étudiants turcs qui sont emprisonnés depuis 2010. On compte également 70 journalistes en détention.

Pour plus d'informations, lisez le communiqué du Président de l'Université de Lyon 2.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis