Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

Révisez sur digiSchool :

Bac Brevet BTS

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Etudiant, il risque 5 ans de prison parce qu'il...

Etudiant, il risque 5 ans de prison parce qu'il soutient Wikileaks

28 Janvier 2011 à 15h21 | | 0 avis

Etudiant, il risque 5 ans de prison parce qu'il soutient Wikileaks

C'est le Figaro.fr qui l'annonçait hier : un étudiant français de 15 ans encourt 5 ans de prison. Il est soupçonné d'avoir participé aux attaques informatiques de soutien à Wikileaks.

Un collégien français qui soutien Wikileaks

wikileaks Ainsi, un collégien français ferait partie des "vengeurs masqués" de Wikileaks, pour reprendre les termes du Figaro. En fait, il ferait partie des anonymes qui ont notamment attaqué les sites de paiement en ligne Visa ou Mastercard. Rappelons que cette opération faisait suite à la décision de ces 2 plateformes de priver Wikileaks de ses moyens financiers.

Les gendarmes spécialisés de Rosny-sous-Bois indiquent pour leFigaro.fr avoir placé ledit collégien, âgé de 15 ans, en garde à vue pendant 6 heures, il y a de cela 6 semaines. Désormais, il encourt jusqu'à 5 ans de prison et 75000€ pour les faits qui lui sont reprochés.

Rappelons qu'il lui reste encore le droit d'assurer sa défense avant d'être jugé "coupable" ou pas (ce qui est valable pour tous, que l'on soit pro Wikileaks ou pas). Et qu'il est déplacé de le tourner en ridicule, comme sur le Figaro.fr, en indiquant "lui croyait défendre la liberté d'expression, enfermé dans sa chambre, au milieu des tee-shirts et des chaussettes sales".

Référence : "Un Français de 15 ans, cerveau des vengeurs de Wikileaks" sur lefigaro.fr.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis