Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Bordeaux : la noyade de Cédric Briant est bien...

Bordeaux : la noyade de Cédric Briant est bien accidentelle

La série noire continue. Le corps sans vie de Cédric Briant, l'étudiant bordelais disparu le 19 mai dernier après une soirée arrosée, a été retrouvé samedi dans le fleuve. Suite à l'autopsie réalisée lundi, le parquet a confirmé que sa noyade était accidentelle.

05 Juin 2013 à 11h16 | | 0 avis

Bordeaux : la noyade de Cédric Briant est bien accidentelle

Un accident dû à l'alcool

L'autopsie du corps de Cédric Briant, retrouvé samedi, a confirmé que son décès était bien dû à une chute accidentelle. Seule une lésion au niveau de l'oeil droit a été découverte sur le corps. Lésion qui "s'avère compatible avec une chute sur la tête sur une surface plane de type goudronné ou cimenté". Aucun élement ne laisse penser qu'une autre personne aurait pu intervenir dans le décès de l'étudiant. 

Selon le parquet, il s'agirait d'un accident lié à l'alcoolisation de Cédric et à la désorientation que celle-ci a entraîné. Le jeune homme est très probablement tombé du pont Chaban-Delmas où il avait été vu déambulant la nuit du drame. 

Des analyses complémentaires doivent encore être effectuées pour valider définitivement cette hypothèse.


Initialement publié le 3 juin 2013

 

7 morts en 2 ans

Un nouveau drame vient toucher la ville de Bordeaux. Le corps de Cédric Briant, disparu mi-mai après une soirée avec des amis, a été retrouvé samedi au confluent de la Garonne et de la Dordogne. C'est la 7ème personne qui se noie dans le fleuve depuis juillet 2011.

Cédric a été retrouvé par un passant à Saint-André-de-Cubzac, près d'un petit port de plaisance, au nord de Bordeaux. Il a été identifié grâce à sa carte d'identité et aux vêtements qu'il portait lors de sa disparition. 

Ses amis l'ont perdu de vue entre 2 et 3h du matin. Ils se trouvaient tous ensemble près d'un arrêt de tram, lorsque Cédric s'est éloigné pour discuter avec d'autres personnes. Quand ils se sont retournés, l'étudiant n'était plus là. 


Une chute accidentelle ?

La piste d'une chute accidentielle dans le fleuve est privilégiée. D'après les images de vidéosurveillance, le jeune homme de 21 ans, seul, a enjambé la rambarde de sécurité qui longe la Garonne pour uriner dans le fleuve. Il est ensuite revenu sur ses pas et a continué à marcher. A 3h45 du matin, il se trouvait encore le long du quai vers le pont Chaban-Delmas. C'est la dernière fois que les caméras de surveillance l'ont enregistré.

La ville de Bordeaux est donc une fois encore endeuillée. Le secteur du quai de Paludate, connu pour ses bars et boîtes de nuit, est bordé par la Garonne. Cédric est la 7ème personne qui meurt dans ces circonstances, malgré les actions de la mairie. Un dispositif de sécurité a été mis en place en 2012, avec l'installation de 10 caméras de vidéo-surveillance le long des berges et de bouées. Une brigade fluviale a également été créée et pérennisée en début d'année. Enfin, la vente d'alcool est contrôlée et restreinte le soir. 

Mais la meilleure prévention reste de ne pas laisser seule une personne très alcoolisée. Soyez prudent, si un tel cas de figure se présente, n'hésitez pas à la mettre dans un taxi pour la ramener chez elle sans encombres. 

Crédits photo : © Martin M303 - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis