Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un étudiant biélorusse détenu en prison pour...

Un étudiant biélorusse détenu en prison pour avoir largué par avion des ours en peluche

Depuis le 13 juillet 2012, un étudiant est placé en détention provisoire en Biélorussie pour avoir violé l'espace aérien du pays. On l'accuse d'avoir largué des ours en peluche accompagnés de messages de protestation.

18 Juillet 2012 à 14h28 | | 0 avis

Un étudiant biélorusse détenu en prison pour avoir largué par avion des ours en peluche

MediaEtudiant.fr vous propose d'en savoir plus sur cet étudiant et sur ce largage insolite.

 

Un étudiant interpellé puis détenu provisoirement en Biélorussie

Anton Souriapine fait des études de journalisme à Minsk. Le 13 juillet 2012, il a été interpellé alors que son domicile était perquisitionné par le KGB. Placé en détention provisoire, il risque de lourdes sanctions.

L'étudiant est soupçonné de faire partie d'un groupe ayant franchi illégalement les frontières de la Biélorussie. Ce serait en effet lui qui aurait publié sur Internet des images d'un largage interdit d'ours en peluche au-dessus du pays. Chaque nounours détenait un message de protestation contre la violation des libertés.

Le président Alexandre Loukachenko, dirigeant autoritaire du pays, affirme que des ours n'ont pas été largué sur la Biélorussie. Cependant, des habitants biélorusses auraient des preuves de ce largage.


Quelques informations sur ce largage insolite

La principale preuve de véracité de cet événement est la vidéo ci-dessous :

 

 

Elle montre les préparatifs de l'opération, l'avion décolant de la Lituanie. Il survole ensuite différentes villes de Biélorussie. En tout, plus de 1000 ours accompagnés d'une pancarte avec un slogan devaient être largués.

Le Nouvel Observateur rapporte une information du Café Babel : il s'agirait d'une campagne de Studio Total, une agence de relations publiques suédoise.

MediaEtudiant.fr vous fera suivre la suite de cette affaire.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis