Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

La discrimination positive remise en cause aux ...

La discrimination positive remise en cause aux USA ?

Selon le site lepoint.fr, une étudiante blanche se plaint de ne pas avoir été acceptée à l’Université publique du Texas à Austin à cause de sa couleur de peau.

09 Octobre 2012 à 15h57 | | 0 avis

La discrimination positive remise en cause aux USA ?

Un cas qui pourrait faire jurisprudence

Abigail Fisher voulait s’inscrire à l’Université publique du Texas en 2008. Elle s’est vu refuser l’accès à l’établissement. La raison ? Selon elle, sa couleur de peau poserait problème. Elle serait une victime de la discrimination positive. C’est aujourd’hui que la Cour Suprême des Etats-Unis se penche sur son cas qui pourrait faire jurisprudence dans toutes les universités du pays. 

Aux USA, 10% des meilleurs lycéens de l’Etat sont automatiquement inscrits à l’université publique. Ils constituent la majorité des étudiants. Abigail Fisher, elle n’a pas fait partie de ces 10% et pense que d’autres ont été acceptés malgré leurs moins bon résultats scolaires sur la base de préférence raciale. La jeune femme a finalement suivi son cursus en Louisiane voisine.


La discrimination positive aux Etats-Unis

La discrimination positive, ou affirmative action, a été lancée aux USA dans les années 1960 afin de s’assurer que l’emploi ne soit pas soumis aux discriminations raciales. C’est en 1978 que la Cour Suprême affirme la constitutionnalité de l’utilisation du critère « racial » dans la détermination des admissions universitaires. L’institution de quotas rigides est cependant interdite.

Le Texas demande aux Sages de la Haute Cour de ne pas revenir sur sa décision et de réaffirmer que la diversité raciale est un objectif légitime. La décision de la Cour aura donc un grand impact sur toutes les universités américaines, qu’elles soient publiques ou privées. Elle rendra sa décision courant 2013.

Source: lepoint.fr

Crédit photo: © steheap - Fotolia.com

digiSchool a selectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis