Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Décryptage : deux explosions meurtrières sur ...

Décryptage : deux explosions meurtrières sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston

Alors que se terminait le marathon de Boston, des attentats ont fait trois morts et plus de 140 blessés. Aucune arrestation n'a eu lieu pour l'instant et aucune revendication terroristes n'a été reçue. Plusieurs pistes sont envisagées...

16 Avril 2013 à 11h17 | | 0 avis

Décryptage : deux explosions meurtrières sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston

Deux bombes meurtrières explosent à Boston

Trois personnes tuées, dont un garçon de huit ans, et 144 blessés, dont 17 blessés graves. Parmi eux 10 ont subi des amputations. C'est le bilan tragique des deux explosions qui ont marqué Boston lundi près de la ligne d'arrivée du marathon. Ces explosions ont tous les signes d'attentats.

Le marathon de Boston, l'un des plus vieux, organisé dans la capitale du Massachusetts depuis 1897, est habituellement couru le troisième lundi d'avril. Cela explique le nombre important de personnes venues encourager les coureurs, ce lundi étant férié pour la ville. Les caméras de télévision qui filmaient l'arrivée du marathon ont tout capturé. Elles montrent des images de chaos, des rues jonchées de débris et des véhicules de secours portant des brancards.

Vers 14h50, la première explosion, sur le bas côté de la route empruntée par les coureurs, a soulevé un énorme nuage de poussière. Les gens, hurlant, ont tenté de fuir en s'agrippant aux barrières. 13 secondes plus tard une deuxième explosion avait lieu un peu plus haut dans la rue. Les spectateurs étaient les premiers visés puisque les bombes ont explosé sur le bord de la rue, là où ils étaient placés en masse.

« Deux bombes ont explosé près de la ligne d'arrivée (...) nous travaillons avec la police pour savoir ce qui s'est exactement produit », ont indiqué les organisateurs du marathon sur leur page Facebook.

Attention à ces images, elles peuvent heurter votre sensibilité.


Les témoignages

On peut lire sur leschos.fr plusieurs témoignages : « Nous avons vu des gens dont les jambes ont été soufflées », a raconté Mark Hagopian, propriétaire de l'hôtel Mark, situé près de la ligne d'arrivée du marathon. « L'un d'eux n'avait plus de jambes en dessous du genou, mais il était vivant », a-t-il ajouté, confirmant avoir entendu deux explosions. L'une d'elle était « énorme. On en a senti le souffle sur notre figure ». « La plupart des victimes ont été blessées aux jambes », a confirmé le Boston medical Center dans un communiqué. Un autre témoin, Zara Bielkus, 30 ans a raconté « des membres humains, des morceaux de corps ».

Certains blessés ont tout de suite été traités sur place, la tente médicale à l'arrivée du marathon a été transformée en salle de triage. D'autres ont été transportés dans les hôpitaux de la ville.

Le gouvernement a recommandé à la population de rester chez elle et de faire part aux autorités de toute information qui pourrait être utile à l'enquête. Moins d'une heure après les deux explosions, la police de New York a annoncé qu'elle renforçait ses mesures de sécurité : « Nous renforçons la sécurité devant les hôtels et autres lieux connus dans la ville (...) en attendant d'en savoir plus sur ces explosions » a déclaré le porte-parole de la police Paul Browne.

En effet, ces deux explosions réveillent les démons du 11 septembre alors qu'on croyait l'Amérique guérie.


La déclaration du président Barack Obama

Moins de quatre heures après les attentats, le président Barack Obama s'est adressé à la nation depuis la Maison Blanche. « Nous ne savons pas qui a commis ces actes, ni pourquoi », a-t-il admis. 

Il a assuré qu'il suivait la situation, avec l'aide du FBI, depuis son bureau. « Ce soir, il n'y a plus de Républicains ou de Démocrates, juste des Américains unis dans leur sollicitude ». Barack Obama a indiqué avoir contacté le maire de Boston et le gouverneur du Massachussetts pour leur proposer tout le soutient fédéral dont ils ont besoin. Il a également tenu à saluer la dévotion de tous ceux qui ont assisté les blessés. Il a tenu à prévenir : « Nous irons au bout de cette affaire, nous découvrirons qui est derrière ces attentats, et toutes les personnes, tous les groupes responsables, sentiront tout le poids de la justice».

Un durcissement des mesures de sécurité sur les sites particulièrement sensibles comme les aéroports va être mis en place.


Plusieurs pistes possibles

Aucune arrestation et aucune revendication n'a eu lieu pour le moment. Néanmoins, deux pistes sont sérieusement étudiées. La première s'appuie sur le jour choisi pour celle des explosions, celui du Patriots'Day qui est un symbole de l'indépendance américaine contre la couronne anglaise et le dernier jour pour les déclarations d'impôts. Cette piste mènerait donc à un attentat nationaliste c'est-à-dire commis par des extrémistes de droite, comme les militants anti-impôts.

L'autre théorie serait celle de l'attentat terroriste islamiste. En effet, les deux explosions presque simultanées rappelle fortement les attentats prônés par le magazine Inspire, publication consultable sur Internet qui émane d'Al Qaïda. Pour l'instant le FBI s'est refusé à réagir aux informations de certains médias disant que la police avait retrouvé plusieurs bombes n'ayant pas explosé à Boston. Mais, d'après le journal Wall Street, les enquêteurs auraient découvert cinq bombes n'ayant pas explosé.

Crédits : © SeanPavonePhoto - Bastos - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis