Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

Révisez sur digiSchool :

Bac Brevet BTS

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

6 mois de prison pour avoir falsifié ses notes

6 mois de prison pour avoir falsifié ses notes

Le mercredi 11 avril, un ancien étudiant de l’institut de droit et d’économie de Paris II-Assas a écopé d’une peine de six mois de prison avec sursis car il avait falsifié ses notes en piratant le système informatique de son établissement.

12 Avril 2012 à 16h46 | | 1 avis

6 mois de prison pour avoir falsifié ses notes

Une condamnation exemplaire

Un ancien étudiant de l’institut de droit et d’économie de Paris II-Assas situé à Melun a été condamné, ce mercredi 11 avril, à 6 mois de prison avec sursis et à payer une amende de 3000 euros. Il lui est également interdit de se présenter à des concours pendant 5 ans et sa condamnation sera affichée sur les murs de son ancien établissement.

Ses torts ? Il avait falsifié ses notes pendant trois ans, de 2005 à 2008. Sa technique ? Il s’introduisait régulièrement dans le système informatique de l’établissement pour modifier ses notes… et celles de son ancienne amie. Ce sont ces agissements qui lui ont valu d’être inculpé pour «  accès frauduleux dans un système de traitement automatisé de données », « altération frauduleuse de la vérité d’un écrit » et « usage de faux en écriture ».

Son ancienne amie a été poursuivie pour complicité mais a été, quant à elle, relaxée.


Les faits

En 2008, une personne a fait savoir à l’administration d’Assas que les notes de partiels d’une élève étaient suspectes. En effet, ses notes papiers indiquaient qu’elle n’était pas admise alors que ses notes Internet indiquaient qu’elle pouvait passer en troisième année.

Bien sûr, les notes papiers étaient les bonnes. L’administration l’a donc convoquée pour qu’elle s’explique sur cette irrégularité mais elle a affirmé qu’elle ne savait pas quelle en était la source. Le doyen de l’université a porté plainte et une enquête a été lancée par des spécialistes du piratage informatique.

Ils se rendent rapidement compte que le compagnon de la jeune étudiante est à l’origine de la falsification de ses notes. De plus ils découvrent qu’il a également falsifié ses propres notes, en en quadruplant certaines, et en s’octroyant la mention de vice-major de sa promotion.

Ce serait le manque de précaution d’une secrétaire qui aurait permis au jeune homme de modifier ainsi ses notes et celles de son amie.

Cette condamnation résonne comme un avertissement lancé à tous les étudiants qui seraient tentés de falsifier leurs notes…

Les avis sur cet article
sandrine8586

20 / 20

C'est très bien qu'il ait été puni car après tout un diplôme ne se vole pas, il faut travailler dur pour le mériter ! Mais c'est que la prison (bon c'est avec sursis certes !) c'est un peu beaucoup ! Déjà qu'il perd son diplôme donc des années d'études et qu'il est privé de concours je pense que c'était suffisant ! Il a gaché sa vie étudiante c'est dommage et vraiment j'a beaucoup de peine pour ses parents qui ont du être fier à l'obtention de son diplome et qui ont du lui payer ses études pour rien finalement... Quel imbécile d'avoir fait ça !
Par

sandrine8586

- le 12 Avril 19h49
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis