Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

4 usagers sur 10 mécontents de leur connexion ...

4 usagers sur 10 mécontents de leur connexion 3G mobile

Une enquête publiée jeudi par l'UFC-Que choisir, l'association de défense des consommateurs, dénonce une connexion 3G en téléphonie mobile qui fait des mécontents. Ainsi, quatre usagers sur dix auraient à se plaindre de la qualité de ses services. Parmi eux, une grande majorité de 15-25 ans.

02 Juillet 2010 à 10h31 | | 0 avis

4 usagers sur 10 mécontents de leur connexion 3G mobile



Très prisés des étudiants, le smartphone et sa connexion 3G, proposée par de nombreuax opérateurs. Seulement, si l'offre est là, la qualité n'y est pas forcément. L'association de consommateurs UFC-Que Choisir révèle dans une enquête menée auprès de 2017 usagers, que « Très peu de consommateurs, soit 10%, se disent vraiment très satisfaits de la qualité de leur connexion 3G». Même si 49% se disent assez satisfaits, ils sont « 41% à estimer que la qualité n'est pas au rendez-vous», précise le document.

 

Des débits limités et des offres de forfait parfois opaques

 

Et des disparités existent selon les opérateurs. A la tête des mauvais élèves de la 3G, SFR qui «déçoit le plus les consommateurs», affirme l'UFC avec 48% des personnes interrogées ayant déclaré être « peu ou pas satisfaits », contre 40% chez Bouygues Telecom et 35% chez Orange.

 

Par ailleurs, les usagers se plaignent de l'accès à Internet « trop ou assez lent » pour 60% d'entre eux. Note positive cependant, 62% sont satisfaits de la vitesse d'accès à leurs mails et 68% des délais d'accès aux sites conçus pour les mobiles.

 

Mais le rapport dénonce avant tout les offres de opérateurs téléphone+Internet en illimité. L'UFC souhaite « un encadrement réglementaire » et que les opérateurs ne puissent plus « qualifier d'illimitées, des offres soumises à un quota de données échangeables », pour éviter les abus.

 

S.P avec agence

 

Crédits : 0300vd/phonehouse

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis