Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Testez vos connaissances sur... les aides finan...

Testez vos connaissances sur... les aides financières pour étudiants

Les étudiants peuvent bénéficier de diverses aides financières au cours de leurs études : entre les allocations logement, le Crous et les impôts, vous pouvez obtenir quelques soutiens non négligeables ! Voici un petit rappel ludique des coups de pouce dont vous pouvez bénéficiez de par votre statut.

12 Octobre 2012 à 15h54 | | 0 avis

Testez vos connaissances sur... les aides financières pour étudiants

Répondez par vrai ou faux à ces quelques questions et cliquez sur "Réponse" au bout de la ligne pour savoir si vous avez vu juste ! 

Le Crous

  • 1.  Les bourses sur critères sociaux sont réservées aux étudiants de moins de 28 ans. (Réponse)


  • 2. Tout étudiant étranger originaire de l'Union Européenne peut faire une demande de bourse sur critères sociaux. (Réponse)


  • 3. Les bourses sur critères sociaux ne sont pas accessibles aux apprentis. (Réponse)


  • 4. Les étudiants en formation paramédicale ou sociale n'ont pas droit aux bourses du Crous. (Réponse)

Les impôts 


  • 5. Les étudiants n'ont pas besoin de déclarer leurs revenus aux impôts. (Réponse)


  • 6. Les étudiants peuvent être exonérés de la taxe audiovisuelle. (Réponse)

Les allocations logement


  • 7. Les étudiants boursiers n'ont pas droit aux allocations logement. (Réponse)

  • 8. En colocation, chacun a droit à sa propre allocation logement. (Réponse)

 


Vérifiez vos réponses ! 

1. Vrai. Pour avoir le droit de demander une bourse sur critères sociaux, il faut être étudiant, mais aussi avoir moins de 28 ans au 1er septembre de l'année universitaire. 

2. Faux. Pour qu'un étudiant issu d'un pays de l'Union Européenne puisse demander une bourse, il faut qu'il ait précédemment occupé un emploi en France (salarié ou non, à temps plein ou à temps partiel) ou que l'un de ses parents ait perçu des revenus en France.  

3. Vrai. Hé oui, si vous êtes apprenti ou en contrat de professionnalisation, vous ne pouvez pas demander de bourse sur critères sociaux. Néanmoins, cela semble logique, car vous êtes rémunéré. Seules les formations initiales à temps plein dispensées par des établissements reconnus par l'Etat permettent d'obtenir ce type de bourse.

4. Vrai. Les étudiants issus de formations sanitaires ou sociales doivent faire une demande de bourse auprès du conseil régional. En effet, les régions sont habilitées depuis 2005 à verser ce type de bourse. Parmi ceux qui peuvent en bénéficier, citons les étudiants en formation d'infirmier, éducateur de jeunes enfants, masseur-kinésithérapeute, assistant de service social, sage-femme, ergothérapeute... Renseignez-vous auprès de votre conseil général pour savoir si vous y avez droit. 

5. Faux. En tant qu'étudiant, vous êtes exonéré d'une partie de vos revenus, dans la limite de 4104 €. Il s'agit de la loi TEPA. Cela signifie que vous devez déclarer ce qui dépasse de cette somme. Par exemple, si vous avez gagné 6000 euros, vous déclarez 6000-4104=1896 euros. 

6. Vrai.  Tous les étudiants reçoivent la taxe audiovisuelle avec la taxe d'habitation, vers le mois d'octobre. Toutefois, en tant qu'étudiant, vous pouvez être éxonéré de cette taxe, notamment si vous avez moins de 25 ans et êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents. N'hésitez pas à contacter votre centre des impôts pour avoir plus de renseignements. 

7. Faux. Bien au contraire ! Les étudiants boursiers bénéficient d'une allocation logement légèrement plus élevée que les camarades non boursiers. Pour mettre un peu de beurre dans les épinards...

8. Vrai. En colocation, chaque locataire fait sa déclaration indépendemment de ses colocs. Chacun a donc droit à sa propre allocation. Attention, c'est différent si vous êtes en concubinage. Dans ce cas, vous ne recevrez qu'une seule allocation pour 2. 

 

Crédits photo : © Delphimages - Fotolia.com 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis