Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'école de commerce ESSEC met fin à son défi...

L'école de commerce ESSEC met fin à son déficit de 7 millions

L’Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC), grande école de commerce française, vient d’annoncer un léger bénéfice de 150 000 euros sur l’année passée après avoir été en déficit de 7 millions d’euros les années précédentes.

20 Mars 2015 à 15h41 | | 0 avis

école de commerce, ESSEC, finances, budget, déficit

Alors que l’année scolaire 2013-2014 s’annonçait particulièrement difficile pour la prestigieuse école de management suite à l’annonce d’un déficit abyssal, l’équipe peut finalement se féliciter d’avoir redressé la barre grâce à une stratégie bien pensée.

Changement de cap pour l’ESSEC pour redresser ses finances

Jean-Michel Blanquer, directeur général du groupe ESSEC, interrogé par le journal Les Echos, a expliqué avec fierté : « On a réussi à rectifier le tir sans plan social ». Alors que le déficit de 7 millions d’euros faisait craindre le pire au personnel du groupe, l’établissement d’enseignement supérieur est parvenu à retrouver l’équilibre financier en réduisant ses dépenses mais aussi en lançant de nouvelles activités qui devraient se pérenniser sur les années à venir.

L’ESSEC a mis en place des chaires, a conclu de nouveaux partenariats avec des entreprises de renom comme Orange ou Accenture, la fondation ESSEC a également augmenté ses dons de 30% et de nouveaux contrats de formation continue ont été signés. L’école avait servi d’incubateur et de pépinière pour de jeunes entreprises et les a ainsi revendues une fois bien amorcées.

Le directeur général de l’ESSEC détaille sa stratégie : « Au-delà de la maîtrise des dépenses, toutes ces initiatives sont autant de recettes qui permettent le renouvellement indispensable de notre modèle économiqueC'est cela qui nous a permis le retour à l'équilibre. »

L’école de commerce multiplie mise sur l’international pour son développement

Autre axe stratégique de développement de la grande école de commerce, la production de ressources à l’instar de la plus renommée des universités du monde Harvard, qui empoche des sommes d’argent importantes grâce à ses études.

L’ESSEC compte également se développer à l’international avec l’installation de son campus à Singapour où l’école ambitionne d’accueillir des étudiants venus de partout dans le monde. Ces élèves auront la possibilité d’entamer le cursus à Singapour et de le terminer en France. Un développement est prévu sur l’île Maurice, Casablanca et au Mexique dès 2016. D’autres pays sont également envisagés comme la Chine et l’Inde puisque l’ESSEC devrait se rapprocher de l’école d’ingénieurs CentraleSupélec afin de produire des profils polyvalents avec une « hybridation des cursus » qui permettra de s’attaquer aussi à la recherche et la formation continue.

La grande école d’ingénieurs est précurseur dans le domaine des partenariats et est parvenue à conclure des accords qui lui permettent de s’implanter sans frais en Inde et au Maroc, de quoi faire rêver l’ESSEC. 

L’ESSEC ne doit toutefois pas perdre de vue d’éponger les dépenses pour son campus de Singapour qui s’élèvent à 20 millions d’euros…

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis