Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Budget des universités : le gouvernement face ...

Budget des universités : le gouvernement face à ses responsabilités

Un communiqué de la conférence des présidents d’université exprime l’inquiétude des universités. En effet, celles-ci ne savent  toujours pas le montant de leur budget pour l’année à venir. C’est une situation insupportable pour les universités !

27 Mars 2015 à 17h36 | | 0 avis

budget,universités,gouvernement,responsabilités

Une situation totalement inédite

Le 1er trimestre 2016 s’achève et les Universités ainsi que la plupart des établissements  sous  tutelle du  ministère  de  l’Education  nationale  de  l’Enseignement  supérieur  et  de  la  recherche  ne  connaissent  toujours  pas  les  moyens  que  va  leur  attribuer  l’Etat  pour  cette année.

Il est utile de rappeler que ces universités  emploient  au  total  plus  de  200 000  personnes  et forment  chaque année  plus  d’1.5 millions  d’étudiants.  Ils  ne  peuvent  admettre  de  voir  leur action  paralysée  par  une  absence  d’anticipation  du  gouvernement.

Des dénonciations fortes

La CPU dénonce une impasse budgétaire de 100 millions d’euros sur le budget 2016 des universités ainsi que la décision du gouvernement de prélever davantage d’argent sur les fonds de fonctionnement des universités et des écoles.

Or ces fonds ont pour fonction de veiller au financement  des rénovations et des mise en sécurité des bâtiments. Par conséquence, cette mesure pourrait amener à la fermeture automatique ou en cours d’année des cursus complets ou bien contribuer à une baisse d’activité

Les étudiants seraient les premières victimes de ces coupes budgétaires. Or la jeunesse et l’avenir du pays sont pourtant une priorité affichée.

Selon la CPU, « Il est de son devoir (le gouvernement) d’annoncer ses choix sans tergiverser davantage et de mettre en cohérence sa politique et les priorités qu'il affiche »

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis