Les Dossiers du Mois :

Secteur du numérique : Pari gagnant ?

Plongez-vous dans le monde du digital !

➜ Voir le dossier

 

Tout savoir sur le double-diplôme

Obtenez 1 diplôme français + 1 diplôme international !

➜ Voir le dossier

 

Ingénieur au féminin

Comment devenir une femme scientifique ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

APB : la procédure complémentaire, c'est quoi ?

APB : la procédure complémentaire, c'est quoi ?

La procédure complémentaire est une phase facultative, du processus de l'admission post-bac. Elle permet aux étudiants pour lesquels aucun voeu n'a débouché sur une proposition d'admission ou qui n'ont pas candidaté dans les délais de retenter leur chance dans certaines formations ou certains établissements. Explications.

24 Juin 2016 à 09h30 | | 21 avis

APB : la procédure complémentaire, c'est quoi ?

Qu'est-ce que la procédure complémentaire APB ?

Si vous n'avez obtenu aucune réponse satisfaisante au cours de la procédure d'admission post-bac, tout n’est pas terminé pour vous. En effet, la répartition des places est compliquée : certains élèves obtiendront des places dans plusieurs formations ou se désisteront simplement de celles où ils ont été acceptés. Ainsi, une fois que la procédure « normale » est terminée, vous pourrez de nouveau tenter d’intégrer les formations où il reste des places. Un espace « procédure complémentaire » vous sera proposé sur admission-postbac.fr, où vous pourrez formuler jusqu’à 12 vœux, toutes formations confondues. 

La procédure complémentaire s'adresse aussi bien aux candidats "hors délai", c'est-à-dire qui ne se sont pas inscrits à la procédure normale ou n'ont pas faire de voeu dans les temps, qu'aux candidats qui n'ont reçu aucune proposition d'admission. 

Il est conseillé de demander le plus de formations possible, afin d’augmenter vos chances d’être accepté quelque part. Bien sûr, il vaut mieux bien se renseigner avant d’accepter quoi que ce soit. La procédure même complémentaire ne doit pas vous mener à une formation qui vous déplaît.

 

Comment ça marche ?

Les dates de la procédure complémentaire ne sont pas encore connues. Il vous faudra remplir sur le site un descriptif de votre scolarité et renseigner vos bulletins scolaires. Le Proviseur du lydée doit saisir l’appréciation générale, aussi prévenez-le que vous tentez la procédure complémentaire.

Pour postuler aux formations, vous agissez de la même manière que dans la procédure normale. La liste des formations où il reste des places est disponible sur le site.

Il est important de noter que vous ne pouvez pas repostuler aux formations où vous avez été refusé. Par exemple, si vous avez demandé un BTS « comptabilité et gestion des organisations » dans un établissement X, vous pourrez redemander ce même BTS mais pas dans l’établissement en question. Vous pouvez également demander une autre formation dans cet établissement, à laquelle vous n’avez pas postulé en 1ère phase.

➜ À voir aussi : 3 plans B en cas de refus sur le portail APB

 

Une seconde chance d'entrer en filière sélective

Notez aussi que si vous avez été refusé pour des vœux sélectifs (prépa, BTS…) dans la procédure normale, mais que vous avez été admis en licence, la procédure complémentaire vous est ouverte si vous souhaitez retenter d’être admis en filière sélective.

La procédure complémentaire diffère de la procédure normale, dans le sens où vous aurez accès à la réponse de tous les établissements où vous aurez postulé, et pas seulement le premier de vos choix qui reçoit une proposition. Lorsque votre demande est acceptée, vous recevez un e-mail et disposez d’une semaine pour répondre, puis de 72 heures à partir du 20 août et de seulement 24 heures à partir du 1er septembre (16 août pour les élèves de la Réunion).

Trois réponses sont possibles :

  • Accepter : cela annule vos autres candidatures,
  • Renoncer à cette candidature,
  • Renoncer à toutes les candidatures : vous quittez la procédure.

Attention, notez que la procédure complémentaire est différente si vous souhaitez intégrer une Licence 1 en Île-de-France.

 

Et si je ne veux pas suivre la procédure complémentaire?

Certaines formations (écoles paramédicales et sociales, instituts d’études politiques, certaines écoles d’ingénieur, de commerce, d’art, etc.) ne gèrent pas leurs inscriptions via admission post-bac. Vous pourrez candidater directement auprès des écoles où il reste des places. Renseignez-vous directement auprès de l’établissement concerné, car les délais d’inscription restent sensiblement  les mêmes pour toutes les écoles et vous ne serez peut-être pas autorisé à présenter votre candidature.


Cette école recrute via APB :

IDRAC Bachelor Le Bachelor IDRAC Business School visé Bac+3, une formation multiculturelle et ancrée dans la réalité professionnelle qui facilite l’entrée dans la vie active ou la poursuite d’étude.

Ces écoles recrutent hors APB :

Groupe ISO Après votre bac, optez pour un cursus en optique de Bac+2 à Bac+5 et devenez un expert des métiers de la vision avec l'ISO !
Paris Pole Alternance Le Pôle Paris Alternance est la 1ère grande école de commerce et management post bac exclusivement en alternance (contrat de professionnalisation et contrat d’apprentissage).
INSEEC Le Bachelor de l'INSEEC est un programme post-bac en 3 ans pour s’initier au commerce et au management, accessible sur 3 campus (Paris, Londres et San Francisco).

Les avis sur cet article
180

16 / 20

blog
Par

180

- le 03 Janvier 04h53
180

16 / 20

blog About blog
Par

180

- le 03 Janvier 04h53
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis