Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

APB 2017: le code source d'Admission Post Bac e...

APB 2017: le code source d'Admission Post Bac en partie dévoilé

Le ministère de l'Education Nationale vient enfin de dévoiler les dessous du fameux algorithme de la procédure APB. Mais il reste encore beaucoup à faire pour lever le mystère du tri des candidats à l'université.

18 Octobre 2016 à 15h42 | | 0 avis

APB, algorithme, Admission Post Bac

Il y a environ 2 mois, l'association Droits des Lycéens demandait la publication de l'algorithme APB et ses critères de classement, à l'origine de la répartition des vœux d'admission post bac des élèves de Terminale. Le gouvernement avait alors promis de rendre public ce mystérieux algorithme avant le 31 mai 2016, date officielle de la fin de la deuxième phase APB. C'est finalement le lendemain de cette date butoir qu'une partie de l'algorithme a été dévoilé.

➜ À voir aussi : Admission Post Bac: dans quels cas n'est-on pas prioritaire sur un voeu APB?

Mise à jour: Six mois plus tard, une partie de l’algorithme dévoilé

Lundi 17 octobre, l’avocat de l’association Droits des lycéens a reçu vingt pages du code source d'APB, révèle le site EducPros.fr. Une satisfaction qui vient six mois après la demande de l’association. Et alors que Thierry Mandon avait promis, en décembre 2015, de "dévoiler l’un des secrets les mieux gardés", force est de constater que les pages envoyées par le ministère de l'Education nationale ne montrent qu’une partie de l'algorithme du portail d'Admission-postbac. L’algorithme dévoilé se limite en effet à la "génération automatique de classements aléatoires en production, pour les formations non sélectives", c'est-à-dire l’attribution des places dans les licences à capacité limitée.

L’algorithme n’étant compréhensible que par les personnes spécialisées en informatique, le site de l’association Droits des lycéens a lancé un appel, via son site, afin que des volontaires les aident à comprendre son fonctionnement.

 

Article de juin 2016: le problème des licences en tension

La partie de l'algorithme désormais accessible au public concerne essentiellement le tri des élèves ayant choisi d'intégrer l'université, et plus particulièrement les licences en tension (où le nombre de candidats est supérieur au nombre de places disponibles). En tout, ce serait 15% des licences accessibles en France, réparties essentiellement entre le droit, la psychologie, les STAPS et la PACES, qui seraient concernées par ce problème de capacité d'accueil. Comment sont donc sélectionnés les heureux élus de ces licences trop demandées? On en sait désormais un peu plus.

➜ À voir aussi : APB 2016: toutes les clés pour réussir votre orientation post bac

 

Ce que l'on sait désormais...

Le tri des étudiants des licences en tension se fait en plusieurs temps. On donne d'abord la priorité aux élèves issus de l'académie. Comme le nombre de candidats restants est encore généralement trop élevé, on opère ensuite un tri en fonction des vœux formulés: les élèves qui ont mis la fac en premier vœu sont ainsi privilégiés.

Mais il faut distinguer deux types de premier vœu: il y a d'abord le premier vœu relatif, c'est à dire le premier vœu parmi les formations non sélectives, puis le premier vœu absolu, autrement dit, le premier vœu tout court. Dans un premier temps, l'algorithme ne considère que les premiers vœux relatifs... Mais finit presque toujours par ne garder que ceux qui on mis la fac en premier vœu absolu. Enfin, dans une grande majorité de cas, l’algorithme procède à un tirage au sort parmi les candidats restants. En 2015, un tirage au sort a été effectué dans les 2/3 des licences en tension.

➜ À voir aussi : Admission Post Bac (APB): Dans les coulisses du traitement des voeux

 

...et ce qui reste en suspend

Ces révélations ne suffisent cependant pas à satisfaire le président de Droits des Lycéens, Clément Baillon, pour qui "des flous demeurent", particulièrement autour de "l’utilisation faite par les universités des notes aux épreuves anticipées du Bac, et des bulletins scolaires". Si elles ont la possibilité de les consulter, comment s'assurer qu'il y a vraiment un tirage au sort, et pas une sélection inavouée?

 De plus, c'est une information qui arrive trop tard: "Pourquoi ces règles n’ont pas été rendues publiques avant la clôture, hier soir ?" interrogeait alors Clément Baillon le jour de la publication de l'algorithme. "C’était pourtant un engagement du ministère et cela aurait pu permettre aux lycéens de faire un choix éclairé." En effet, la connaissance de ces règles aurait pu faire changer certains élèves de stratégie au moment de classer leurs vœux.

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis