Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Admission Post-Bac : 5 erreurs à ne pas faire ...

Admission Post-Bac : 5 erreurs à ne pas faire pendant la procédure APB

Admission Post-Bac est une procédure cruciale pour les Terminales, car elle détermine la poursuite d'études du bachelier. Voici un récapitulatif des 5 erreurs irréversibles à ne surtout pas commettre, pour ne pas gâcher les candidatures à cause d’un manque d’informations… suivez le guide.

09 Janvier 2017 à 15h31 | | 0 avis

Admission Post Bac (APB) admission post bac, formation, apb, erreur, procédure

1. Attendre la dernière minute

Avant toute chose, il faut vous interrogez sur votre futur projet professionnel, et en fonction de ce dernier vous orienter vers telle ou telle formation. Cependant, même si la procédure est soumise à des deadlines à respecter il ne faut pas pour autant bâcler votre inscription sur la plateforme Admission Post-Bac, et savoir anticiper.

  • Pour la première étape, il faut sélectionner un maximum de formations même si vous ne candidaterez pas pour toutes, c’est une sécurité à prendre pour ne pas regretter son choix.
  • Pour la seconde étape, avant de valider des vœux, votre dossier papier doit être envoyé avant le 2 avril et pour cela vous devrez réunir tous les papiers à fournir, sinon votre candidature ne sera pas traitée. La question ne se pose pas pour les dossiers numériques.
  • Pour la troisième étape de la procédure, assurez-vous d’avoir pris le temps de vérifier le classement de vos vœux. Après le 31 mai vous ne pourrez plus modifier leur ordre.

➜ Salon Spécial APB : Inscris-toi gratuitement à l'APB Tour

 

2. Limiter ses voeux

Lors de la première phase APB, vous pouvez déposer jusqu'à 24 candidatures différentes dans 9 branches différentes de formations, alors pourquoi limiter ses vœux ? Limiter ses vœux c’est prendre le risque de n’être pris nulle part. Même si pour la plupart, vous pensez que choisir l’université vous garantit à coup sûr une place sur les bancs de la fac, ça n’est pas totalement vrai. Votre candidature peut très bien être en attente en fonction des places disponibles dans chaque promotion. Comme le risque zéro n’existe pas, il est préférable d’indiquer un maximum de formations pour optimiser ses chances (jusqu'au 2 avril 2017) !

 

3. Ne pas réfléchir au classement de ses vœux

On ne le répétera jamais assez ! Faites attention au classement de vos vœux. Beaucoup pensent, à tort, qu’ils auront la possibilité de faire un choix entre les différentes réponses à leurs candidatures qu’ils recevront lors de la phase de propositions en juin, mais cela est faux.

Prenons l’exemple d’un étudiant qui aurait mis en vœu n°2 une première année de licence en Information-Communication à Lyon et en vœu n°3 un BTS à Saint-Etienne. Si la candidature au vœu n°2 reçoit une proposition, il ne recevra aucune proposition pour le vœu n°3. Il aurait pu avoir toutes ses chances d’être pris s’il l’avait placé en vœu n°1 par exemple.

➜ À lire : Réussir sa candidature APB en 5 conseils

Alors prenez le temps de vous demander ce qui vous plaît le plus, et classez vos vœux en fonction de vos préférences. Pour vous décider, dites-vous que le vœu n°1 doit être la formation que vous souhaiterez le plus intégrer, même si une autre vous était proposée, et ainsi de suite.

 

4. Placer les cursus sélectifs en dernier

C’est une question de bon sens et de logique : puisque les formations les plus sélectives sont plus dures à atteindre, il ne faut pas placer une formation moins ou pas sélective devant une formation qui l'est dans votre liste de vœux. Tout simplement parce que votre candidature a de fortes probabilités d’être validée dans une filière non sélective. Aussi, en cas de proposition d'admission, vous n’aurez aucune proposition (ni négative, ni positive) pour la formation sélective que vous aviez choisie... Cela vous laisse peu de chances car la plateforme considérera que vous souhaitiez plus intégrer la formation non sélective et que la formation sélective était votre bouée de secours.

 

5. Mal répondre aux propositions d’admission

La pire des erreurs pourrait être celle-ci : ruiner sa candidature aussi près du but. Lorsque vous recevez une proposition d’admission, il faut savoir quoi répondre.

Il se peut que certaines réponses arrivent avant d’autres et c’est pour cela que le « oui mais » et le « non mais » ont été mis en place. Ils vous permettent d’accepter ou de refuser une candidature, en précisant que vous attendez de savoir si une meilleure proposition vous sera faite.

Le « non mais » est le plus dangereux car si vous ne recevez aucune autre proposition d'admission, vous n’aurez plus la possibilité d'accepter celle-ci. Enfin, vous pouvez renoncer à toutes vos candidatures avec le choix « démission générale », dans le cas où vous intégrez une formation hors APB.

➜ À voir aussi : Questions / Réponses sur Admission Post Bac

 

Retrouvez toutes les erreurs à ne pas commettre dans notre infographie !

APB

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis