Humour: 5 bonnes raisons de ne pas lire


Publié le 28-07-2016 dans Culture

Oui, vous avez bien lu. Lire peut nuire gravement à votre santé et à celle de votre entourage. Découvrez sans attendre pourquoi vous devriez ralentir votre consommation de livre et autres revues cet été.

1. Lire rend myope

En France et en Europe, 30% de la population souffre de myopie. Ce taux monte à près de 50% chez les jeunes. Cette tendance est à la hausse dans tous les pays occidentaux. En cause: la lumière artificielle mais également l’apprentissage précoce de la lecture et l’excès de stimulation visuelle à tout âge. Pour vous prévenir de cette épidémie, la solution est toute trouvée: profitez de la lumière extérieure! Bien entendu, rien ne vous empêche de bouquiner toute l’après-midi, mais préférez vous adonner à cette activité dans un parc, à l’ombre d’un arbre.

 

2. Lire rend laid

Le problème des amoureux de la littérature, c’est qu’ils préfèrent bien souvent rester confortablement installés dans un fauteuil pour lire au calme plutôt que d’aller s’activer à l’extérieur. Or, l’absence ou le manque d’activité sportive est mauvais pour la santé. Faites donc une pause entre deux chapitres pour aller jouer les épicuriens et vous offrir une petite promenade. Amusez-vous à trouver des lieux qui auraient pu inspirer des scènes de thriller dans votre ville ou des cadres bucoliques idéals pour écrire quelques vers. N’hésitez pas à visiter les lieux de vie de vos auteurs ou personnages de fiction préférés. Pour information, Sherlock Holmes vous attend au 221B Baker Street, à Londres. Pensez également que vous coucher tard pour terminer le dernier chapitre d’un roman palpitant ne vous apportera que de la fatigue et des cernes. Faites plutôt durer le plaisir en résistant jusqu’au lendemain.

 

3. Lire rend ridicule

Lire peut entrainer un certain nombre de situations gênantes. À un moment ou un autre de votre expérience de lecteur, vous serez amené à rire seul dans le métro. Il est possible que les autres passagers vous regardent de travers. Notez également que certaines lectures un peu honteuses vous feront hésiter à sortir votre livre en public. Enfin, vous prenez le risque de rire à des références littéraires contenues dans des films que vous serez le seul à avoir repéré. Un beau jour, vous vous surprendrez à regarder une rediffusion de l’émission Des chiffres et des lettres et à connaître autant de réponses qu’un vieil instituteur. Comble du pire: si vous persistez à lire, vous tomberez irrévocablement amoureux d’un siècle passé, comme l’ère victorienne. Vous aurez alors le terrible sentiment d’être né à la mauvaise époque, achèterez une montre à gousset et toutes sortes de babioles qui vous donneront l’air d’être costumé toute l’année.

➜ À voir aussi : 5 romans qui vous donneront envie de partir en road trip

 

4. Lire rend pauvre

Ce n’est pas une nouveauté: les livres sont chers, particulièrement lorsqu’ils ne sont pas disponibles en format de poche. Comment allez-vous faire pour vous procurer chacun des 560 romans de la rentrée littéraire qui se trouvent actuellement dans les starting block? Sans parler le temps qui va vous être nécessaire pour les lire. Le danger est réel: vous risquez de perdre votre job d’été pour avoir été pris en train de bouquiner au lieu de surveiller le bambin de deux ans dont vous êtes le babysitter. Il existe cependant des alternatives: les livres d’occasion, le bookcrossing, mais aussi les liseuses électroniques qui vous permettent d’accéder à de nombreux classiques de la littérature à prix cassés. Vous trouverez également certaines œuvres majeures au format PDF sur internet.

 

5. Lire peut anéantir votre vie sociale et affective

Lire augmente vos attentes vis-à-vis de votre entourage. En effet, vous allez rencontrer nombre d’auteurs et de personnages aux qualités innombrables au fil de vos lectures. Certains auront tout pour eux: beaux, riches, cultivés, aventuriers, mystérieux…  Le retour à la réalité risque d’être difficile à la rentrée lorsque vos amis n’auront rien de plus à vous raconter que leurs séances de bronzette sur la plage, alors que vous aurez passé trois mois à parcourir les terres et les océans en compagnie des plus grands! Il est probable que vous deveniez un tantinet asocial.

➜ À voir aussi : 5 romans initiatiques pour renouer avec la nature cet été