Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

Révisez sur digiSchool :

Bac Brevet BTS

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Egalité fille-garçon à l'école : la Manif p...

Egalité fille-garçon à l'école : la Manif pour Tous s'en mêle

La ministre de l’Education a annoncé sa volonté de mettre en place « un plan d’égalité fille-garçon », pour lutter contre les discriminations des sexes à l’école. Le collectif la Manif pour Tous a posté une vidéo le jour-même dénonçant les projets de Najat Vallaud-Belkacem.

27 Novembre 2014 à 17h31 | | 0 avis

plan-egalite-fille-garçon-manif-pour-tous-dégainent

Un plan basé sur la formation et la sensibilisation des professeurs et sur l’adaptation des programmes scolaires en y rajoutant des thèmes liés à cette mesure. 

Un plan qui fait suite au "ABCD de l'égalité"

Najat Vallaud-Belkacem, encore ministre des droits des femmes, avait initié le programme  d’enseignement  « ABCD  de l’égalité » afin de lutter contre les stéréotypes fille-garçon, testé à la rentrée 2013. Satisfaite de cette expérimentation, elle propose, cette fois-ci en tant que ministre de l’Education, d’aller plus loin. C’était ce mardi 25 novembre, journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, qu’elle a dévoilé devant l’assemblée du collège Germaine-Tillion, son « plan pour l’égalité fille garçon ».

Des formations et un site pédagogique

« Ce que nous mettons en place est beaucoup plus général » que les «ABCD» et «concerne tous les âges de la maternelle jusqu’à la terminale, parce que l’égalité fille-garçon, ça s’apprend et ça s’entretient» a déclaré Najat Vallaud-Belkacem. Pour assurer la mise en place de cette égalité au quotidien dans les établissements scolaires, la ministre annonce une formation pour les nouveaux professeurs (Espé), et un atelier en ligne pour ceux déjà en poste. Cette formation sera accompagnée de la mise en place d’un site internet pédagogique destiné aux professeurs mais aussi aux parents d’élèves.

Un plan adapté àchaque niveau scolaire

Un traitement de "l’égalité fille-garçon" adapté à chaque niveau scolaire, de la maternelle au lycée. Par exemple, le Huffington Post explique, qu’au collège les élèves seront entre autres initiés au théâtre avec une pièce de Molière, dans laquelle les femmes occupent une large place.

Pour la maternelle, la démarche est différente, la ministre demande de réfléchir autour de  l’appellation « l’heure des mamans » qui pourrait être rebaptisé « l’heure des parents » de façon à ce que l’enfant réfléchisse sur qui le conduit et le cherche à l’école. Le but affiché de ces réflexions, est de sortir les enfants des cases dans lesquelles ils sont mis à la naissance et de donner les mêmes chances à chacun. « Ce dont il est question, c’est comment moi, enseignant, dans ma classe, sans le vouloir, je reproduis des stéréotypes qui en réalité freinent les ambitions et les possibilités des filles et des garçons », a expliqué la ministre. 

La Manif pour Tous proteste contre ce plan avec une vidéo

En réaction à ce plan, le collectif la Manif pour Tous » a posté le jour-même sur son compte Youtube une vidéo en rose et bleu qui anime déjà le débat. Déjà opposés au « mariage pour tous », les membres de ce collectif s’opposent au plan de Najat Vallaud-Belkacem, jugeant qu’à force de vouloir l’égalité entre les deux sexes, un autre problème se pose pour l’enfant, celui « de l’identité ». Ils expliquent aussi dans cette vidéo que le rôle de l’école et d’instruire les enfants et non de régler ces questions d’égalité, terminant par « Laissons des filles être des filles et laissons les garçons être des garçons »

Un débat qui n’a pas fini de faire rage, et où on pourra reconnaître les pour et les contre à ce plan, avec d'un côté « l’heure des mamans » et de l'autre « l’heure des parents ».

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis