Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Travailler à Paris : le cas de Jeanne

Travailler à Paris : le cas de Jeanne

Paris est la ville préférée pour le tourisme mais pas pour les travailleurs : la pollution, la vie chère, l’encombrement dans les transports, l’insécurité. Jeanne a travaillé pendant cinq ans dans la capitale, elle retient les bons souvenirs mais travailler à Paris a été pour elle une bonne expérience de la ville.

11 Mai 2011 à 00h00 | | 0 avis

Travailler à Paris : le cas de Jeanne

Après avoir son concours de contrôleur des impôts et la suite d’une formation de trois semaines à Lyon, Jeanne a été mutée directement vers Paris, la case départ pour débuter dans la fonction publique.

Se loger à Paris n'est pas facile, Jeanne nous livre son témoignage sur ces années d'études à Paris.

Comment vivais tu durant la première année de travail ? Et les quatre années suivantes ?

« La première année de travail, c’est la découverte : il faut se repérer pour le métro, les bus, rechercher les commerces où les prix sont faisables même si à Paris la vie est chère par rapport à la province et tenter de se faire des amis pour sortir le week-end. Après une année de découverte, c’est toujours la même chose : le trajet pour se rendre au travail, les transports et au bout de quelques temps on connaît tous les coins de la capitale et cela devient ennuyeux. Mais heureusement, que mon travail me permettait d’avoir les idées claires. »


Dans quelle région travailles-tu actuellement ?

« Après mes cinq années passées dans la capitale, j’ai effectué une demande de mutation pour repartir dans ma région natale, là où se trouve toute ma famille et mes ami(e)s : le Nord Pas de Calais. Le Nord est une terre d’accueil contrairement à Paris ou c’est du chacun pour soi. La vie est moins chère et plus accessible pour les ménages modestes contrairement à la capitale ou les prix sont parfois multipliés par deux. »


Que conseilles-tu à ceux qui quittent leur région pour la capitale ?

« De prévoir des bonbonnes d’oxygène pendant l’été (plaisanterie). Pour ceux qui veulent s’installer dans la capitale, les premiers jours sont les meilleurs souvenirs. Il faut avoir beaucoup de caractère et savoir s’orienter. Il faut toujours penser à se rendre à la Tour Eiffel, qui reste le plus beau monument de France et qui met un peu de gaieté pour la capitale. »

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis