Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Université de Nantes: des tags racistes et isl...

Université de Nantes: des tags racistes et islamophobes sur les bâtiments

Certains murs et le sol du bâtiment universitaire Censive de l’université de Nantes ont été tagués d’inscriptions racistes et islamophobes. On pouvait notamment y lire les inscriptions « Islam=SS », « Islam dehors » mais aussi « La France aux Français ».

10 Février 2015 à 10h43 | | 0 avis

université de Nantes, islamophobie, racisme, étudiants, extrême droite

Une partie des murs de la faculté nettoyés

Lundi matin en arrivant au campus universitaire du Petit-Port, les étudiants et les professeurs ont pu découvrir des inscriptions racistes peintes sur les murs et le sol du bâtiment universitaire Censive qui abrite la faculté de sociologie de l’université de Nantes. On pouvait y lire les messages « Islam=SS », « La France aux Français », « Islam dehors » mais aussi « Vive le Roi ». Avant la fin de la journée les équipes de nettoyages ont fait le maximum pour en nettoyer une partie.

L’Union des Etudiants de France condamne fermement le vandalisme

A l’heure actuelle l’université de Nantes ne s’est toujours pas exprimée concernant la dégradation du bâtiment de sociologie, néanmoins le syndicat étudiant d’Union des étudiants de France (Unef) a dénoncé ces actes de vandalismes. « Ces actes ne sont malheureusement pas sans précédents et s’inscrivent dans la continuité de ceux perpétrés l’an dernier par des groupuscules d’extrême droite, a expliquer l'Unef. Mais comme un simple coup de peinture ne saurait effacer de tels agissements, nous appelons l’université à faire preuve de la plus grande fermeté et à prendre toutes les mesures nécessaires pour lutter durablement contre la recrudescence d’actes de ce genre ». 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis