Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le top 10 des plus anciennes universités fran...

Le top 10 des plus anciennes universités françaises

L'université en France est sans cesse en mouvement. Union, division, suppression, à chaque époque son mode de fonctionnement. Après une longue période de morcellement (2ème moitié du XXème siècle), les universités se regroupent massivement ces dernières années. Mais depuis quand existent-elles ? Voici notre top 10 des universités les plus anciennes de France.

22 Juillet 2014 à 15h23 | | 0 avis

Le top 10 des plus anciennes universités françaises

 

Université de Paris (1200)

La plus vieille université de France ne pouvait se trouver qu'à Paris. La capitale a donc abrité la première université de France en 1200. À l'époque, le royaume de France n'avait rien à voir avec la France d'aujourd'hui. Philippe Auguste en était le roi et c'est donc qui lui donne un statut officiel.

L'université est supprimée en 1793 à cause de la suppression des corporations et réinstituée en 1896. L'université de Paris se divise en 13 entités en 1971 avant de voir des rapprochements s'effectuer au XXIème siècle.

Université de Toulouse (1229)

L'université de Toulouse a été créée en 1229, sous le règne de Louis IX et à l'initiative du cardinal Romain Saint-Ange. Pour les mêmes raisons que l'université de Paris, elle sera supprimée en 1793 et réinstituée en 1896.

L'université de Toulouse se divise en 3 en 1969, avec Capitole I, Le Mirail II et Paul-Sabatier III. Depuis 2007, l'université de Toulouse est recréée sous la forme d'une communauté d'université et établissements (COMUE).

Université de Montpellier (1289)

L'université de Montpellier est sur la dernière marche du podium. Fondée en 1289, sous le règne de Philippe IV le Bel, grâce à la bulle papale "Quia Sapientia" du pape Nicolas IV. Supprimée de 1793 à 1896, l'université se divise en 3 avec Montpellier I tout d'abord en 1969, et ensuite Montpellier II et Paul Valéry III en 1970.

Depuis 2009, l'université de Montpellier existe sous la forme d'un pôle de recherche et d'enseignement supérieur (PRES).

Université d'Avignon (1303)

En 4ème position, nous retrouvons l'université d'Avignon, l'un des plus petites universités de France aujourd'hui. En 1303, toujours sous le règne de Philippe IV le Bel, l'université d'Avignon fut créée à l'initiative du pape Boniface VIII, qui veut concurrencer celle de Paris, trop proche du pouvoir royal. L'université profitera de la présence des papes dans la cité pour prospérer.

Supprimée en 1793, l'université d'Avignon attendra 1984 pour renaître de ces cendres sous le nom, toujours d'actualité, d'université d'Avignon et des Pays du Vaucluse.

Université d'Orléans (1306)

3 ans seulement après la création de l'université d'Aix, celle d'Orléans voit le jour sous l'impulsion du pape Clément V, une fois de plus sous le règne de Philippe IV le Bel.

Supprimée en 1793, l'université d'Orléans est réinstituée en 1966 sous le nom d'université d'Orléans-Tours, au château de la Source, mais redevient université d'Orléans dès 1971. 

Université d'Angers (1337)

L'université d'Angers est fondée sous le règne de Philippe VI de Valois en 1337 avec une seule faculté de droit. En 1432, des facultés de médecine, d'arts et de théologie s'ajoute à la liste. Supprimée en 1793, l'université d'Angers est réinstituée en 1971. 

Université de Grenoble (1339)

Deux ans après celle d'Angers, l'université de Grenoble est créée par Humbert II de la Tour-du-Pin, en 1339, toujours sous le règne de Philippe VI de Valois. Supprimée en 1793, l'université est divisée en 1970 avant de revoir le jour en juillet 2014 sous le statut de COMUE et sous le nom d'université de Grenoble Alpes.

Université de Perpignan (1350)

L'université de Perpignan a été fondée en 1350 par Pierre V, roi d'Aragon, pour concurrencer l'université de Montpellier qui est passé sous domination française en 1349. Supprimée en 1793, l'université ne retrouvera sa fonction qu'en 1979.  

Université d'Aix (1409)

Il a fallu attendre 59 ans avant de voir une 9ème université se créée dans l'actuel territoire français. En 1409, l'université d'Aix voit le jour sous l'impulsion de Louis II Duc d'Anjou, sous le règne de Charles VI le Bien-Aimé.

Supprimée en 1793, l'université se refonde après mai 68 à Aix et à Marseille. Depuis 2007, les 3 universités se sont regroupées pour former le pôle de recherche et d'enseignement supérieur Aix-Marseille Université.

Université de Poitiers (1431)

La dernière université de notre top 10 est l'université de Poitiers, fondée en 1431 sous l'impulsion du roi Charles VII et dans le contexte de la Guerre de Cent ans, qui a contraint à l'exil certains professeurs de l'université de Paris. L'université de Poitiers abrite aujourd'hui 7 UFR et 8 écoles et institut.

Crédits photo : © Zarya Maxim - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis