Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Témoignage: étudiante et sportive de haut niveau

Témoignage: étudiante et sportive de haut niveau

Les trajets entre école et patinoire ont toujours été le quotidien de Sandra. MediaEtudiant est allé à sa rencontre pour comprendre comment elle gérait obligations scolaires et sportives.

16 Mai 2011 à 10h29 | | 0 avis

Témoignage: étudiante et sportive de haut niveau

Elève et sportive de haut niveau: un quotidien très exigent

"C'est au lycée que ma vie de tous les jours était la plus difficile. Mon emploi du temps était plus chargé que celui de n'importe quel élève.

En effet, tous les jours de semaine, c'était la même chose. Je me levais à 4 heures du matin pour patiner de 5h à 7h puis prenais un peu de temps sur le trajet de 7h à 8h pour réviser dans le bus.

Après les cours, je retournais patiner jusqu'à 20h, tout en n'étant pas chez moi avant 21h, heure à laquelle je pouvais enfin me coucher.

Mon emploi du temps scolaire n'était par ailleurs pas du tout adapté à mes obligations sportives. Le seul avantage auquel j'ai eu le droit a été une dispense de sport (moment libéré pour aller patiner), et-ce avant la terminale, période où j'ai dû y retourner pour préparer le bac."


Gérer sport et études: une obligation d'excellence

"Je suis passée reine des révisions de dernière minute dans des endroits bruyants et inadaptés.

Durant ces années, l'apprentissage de mes cours s'est fait dans le bus, au bord de la patinoire ou même en marchant d'une salle à l'autre.

Malgré ces conditions difficiles, j'ai toujours été dans les premiers de ma classe, et ce pour prouver que ma passion n'empiétait pas sur ma scolarité. J'ai d'ailleurs vécu cela comme un contrat implicite entre mes parents et moi: ils me laissaient continuer à vivre ma passion si mes résultats restaient excellents. Ainsi je n'ai pas eu à sacrifier ma carrière sportive aux études"


Ce que je garde de mon statut d'étudiante et sportive de haut niveau

"Aujourd'hui en faculté de droit, j'ai finalement arrêté le patin à cause d'une blessure à la cheville. Je ne regrette cependant rien car je garde de cette période au rythme plus qu'exigent des méthodes de travail infaillibles.

En effet j'ai conservé mes très bons résultats, car grâce au sport je sais désormais apprendre vite et bien.

Je garde aussi de cette expérience un hygiène de vie très stricte et des méthodes de travail efficaces."

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis